Choix du fournisseur : Éléments de réponse

Beaucoup d’entre-vous sont sur le point de faire le choix de l’entrepreneuriat. Après avoir bien réfléchi à la question et choisi son activité, voilà que se pose la question des fournisseurs. C’est le cas de Hanane, et de bien d’autres, qui a contacté Akhawate Business, pour obtenir des conseils afin de choisir un fournisseur.

Choix du fournisseur

Pourquoi le choix des fournisseurs est essentiel ?

On oublie parfois qu’une entreprise n’est pas seulement tournée vers ses clients mais qu’elle dépend également de ses fournisseurs. C’est si stratégique que les grandes entreprises possèdent des services « achats » avec un budget et une équipe dédiée à la recherche et à la gestion des fournisseurs. A l’échelle européenne, les achats représentent entre 40 et 80% du chiffre d’affaires des entreprises, les achats d’une multinationale comme Danone par exemple représentent 60% de son chiffre d’affaires, soit 7 milliards d’euros. En effet, qu’elle soit une auto entreprise ou une multinationale, le poste achat est absolument stratégique dans la gestion d’une entreprise car les bénéfices dépendent de ce qu’on vend et donc de ce que l’on commande aux fournisseurs et aux sous-traitants.

Les critères de choix d’un bon fournisseur

Tout comme le choix d’un opérateur téléphonique, d’une mutuelle ou d’un appartement se prépare et se réfléchit, il est essentiel de définir des critères de sélection des fournisseurs en amont de tout achat.

Le choix du fournisseur étant une sélection multicritère, on retrouve en général, les mêmes facteurs déterminants ce choix :

  • L’éthique : conforme à l’éthique islamique tout au moins car en tant qu’entrepreneuse musulmane, et tant qu’on a le choix, on doit privilégier des fournisseurs qui ne proposent pas des produits ou services illicites, selon la parole d’Allah le Très Haut : « ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression. » [Sourate, 5, La table servie: verset 2]. Il n’est pas permis à un musulman d’aider quelqu’un à commettre un péché, une désobéissance et une violation des proscriptions divines. Aussi, n’est-il pas permis de choisir un fournisseur qui a des activités illicites par ailleurs, tant qu’on a le choix entre plusieurs fournisseurs [1].
  • Le prix : évidemment, on veut toujours acheter au plus bas prix, mais il faut savoir déterminer et accepter un prix juste plutôt qu’un prix bas.
  • La qualité : sûrement le deuxième critère le plus important, mais il dépend de votre positionnement. Certains choisissent de vendre du bas de gamme et accorderont donc peu d’importance à ce critère. Le tout étant de bien définir son positionnement.
  • Les délais de livraison et de fabrication : avec l’internationalisation des échanges, il est commun d’avoir le choix entre des fournisseurs qui se trouvent aux 4 coins du monde, il faut donc prendre en compte les délais de livraison des produits et éventuellement les délais de fabrication pour gérer au mieux ses stocks et son approvisionnement.
  • Les moyens de paiement : c’est un critère non négligeable, certains fournisseurs étant pointilleux ou restrictifs quant au mode de paiement  (lettre de change par exemple, Paypal, virement ou mandat international…)

Bien entendu, on peut étoffer ces critères et y ajouter le MOQ (minimum order quantity, la quantité minimale à commander), le catalogue du fournisseur et sa capacité à créer ou personnaliser les produits, la rareté des produits, le SAV, la stabilité économique et politique du pays du fournisseur… Il faut donc prendre le temps de contacter les fournisseurs sélectionnés et de comparer leurs offres et même de les négocier.

Où les trouver ?

Maintenant que les critères de choix des fournisseurs sont définis, il faut trouver les profils qui y correspondent. Grâce à internet, on peut avoir l’embarras du choix et surtout, on a accès à des fournisseurs qui se trouvent au fin fond de la pampa. Dans ce domaine, le site Alibaba n’est plus à présenter. Fondé en 1999, Alibaba est l’un des plus gros groupes Internet mondiaux et la première place de marché en ligne avec plus de 500 millions d’utilisateurs. Il recense essentiellement des fournisseurs chinois mais on trouve également des fournisseurs d’autres pays d’Asie (Inde, Pakistan, Turquie…) et même des fournisseurs européens. Toutefois, il peut être difficile de trouver des fournisseurs qui acceptent des commandes avec de petites quantités, mais on peut toujours se consoler avec Aliexpress, la version d’Alibaba pour des commandes à l’unité ou de faible quantité et offrant même un service de commande instantanée. On peut également citer eBay et ses multiples versions (eBay.com eBay.cn, si vous maitrisez le chinois, etc), qui propose un large choix de grossistes potentiels, certains fournisseurs ayant également une boutique sur cette plate-forme. Par ailleurs, il est utile de réviser son anglais si on est à la recherche de fournisseurs internationaux.

Outre internet, il y a également les salons et les foires qui regroupent des professionnels par secteur et offrent l’avantage d’avoir un contact direct et de voir la marchandise sur place. Si on cherche des produits du terroir, il ne faut pas manquer le salon de l’agriculture, pour la mode et l’habillement, rendez-vous au Texworld par exemple. La gazette des salons est l’idéal pour ne rater aucun événements avec les acteurs de votre domaine. Ce site répertorie tous les salons professionnels et foires par région et par secteur. Enfin, on peut également trouver son fournisseur par bouche à oreille ou en prospectant sur place, par exemple en Tunisie pour la confection d’habits.

Enfin, et souvent à une échelle plus grande, on peut lancer des appels d’offres après avoir rédiger un cahier des charges assez exhaustif sur le profil et les compétences recherchées.

Fournisseur : partenaire pour la vie

Il est évident que le choix du fournisseur est tout à fait critique dans la vie de l’entreprise puisque celui-ci contribue à une partie majeure du chiffre d’affaires. Aussi, faut-il accorder une importance capitale à ce choix qui se prépare en amont par la définition des critères de sélection des fournisseurs. En fonction de son activité et de ses objectifs, on privilégiera le prix, la qualité, le SAV ou la localisation du fournisseur, et en tant qu’entrepreneuse musulmane on peut également se renseigner sur le respect de l’éthique musulmane. En fait, comme le dit si bien Vincent Henry [2] directeur de cabinet dans la pratique des achats et professeur d’université dans ce domaine :  « Choisir un fournisseur s’apparente davantage au choix d’un conjoint […]. Il ne faut pas chercher le meilleur fournisseur, mais celui avec lequel il sera possible de travailler sereinement sur le moyen voire le long terme. Il faut donc être prêt à accepter ses défauts si on pense pouvoir les gérer : on privilégie au contraire certaines de ses qualités car elles paraissent indispensables à nos spécificités, notre vécu, nos projets. Désigner un fournisseur pour des produits ou des prestations longues et complexes, c’est se choisir un compagnon de route (un partenaire diront certains). L’essentiel est donc de s’assurer d’une satisfaction sur la durée et de minimiser les risques. ».

[1] La Commission Permanente des Recherches Scientiques et de la Consultance, Fatwa n°13/173
[2]  Choisir le bon fournisseur, pas le « meilleur » !, Vincent Henry.

Les commentaires facebook