Je voudrais travailler à domicile…

Nous recevons beaucoup d’emails et de messages et une des questions qui revient le plus souvent est “J’aimerais me lancer, mais je ne sais pas dans quoi, pouvez-vous me conseiller ?” Vous êtes sérieuses ?  Il y a des dizaines voire des centaines de business à lancer confortablement installé chez soi. Commencez par vous demander ce que vous avez envie de faire, puis ce que vous savez faire, puis ce pourquoi les gens seraient prêts à vous payer. L’idée qui répondra positivement à ces trois critères au moins aura de fortes chances d’être la bonne inchallah !

L’époque que l’on vit facilite énormément le travail à domicile et en particulier pour la femme musulmane. Tout cela en grande partie grâce à internet qui nous relie avec les vendeurs et les acheteurs du monde entier. Imaginez à l’époque de la route de la soie ? Aujourd’hui en un clic vous trouvez votre fournisseur, c’est une avancée extraordinaire qu’il faut savoir utiliser à bon escient et non pas en passant la journée à écrire des “lol” et des “mdr” sur les murs facebook de vos amis (mais plutôt en venant lire les supers conseils d’Akhawate Business…).

Comme on est vraiment sympas, on a établi une liste (non exhaustive) qui propose quelques pistes et quelques idées pour que tout le monde arrête de vouloir faire toujours la même chose et de copier sur les copines, sans innovation, sans créativité. Ayez de la personnalité, allez de l’avant, démarquez-vous !

travail à domicile

  1. E-commerçante : Un métier de plus en plus prisé par les femmes musulmanes qui souvent, ne trouvant pas ce qu’elles cherchent sur le marché, décident de se fournir ailleurs et d’en faire une activité rentable les autres. Attention cependant à croire que l’argent est rapide et facile dans ce métier, vous aurez besoin de beaucoup de persévérance. Vous pouvez commencer sur des marketplace tel que eBay ou Amazon pour tester votre idée avant de dépenser un budget dans la création d’une e-boutique au design remarquable. Dans tous les cas il faudra vous faire connaître via différents canaux : facebook est incontournable, twitter de plus en plus, pinterest pour les cibles féminines a explosé cette année, le blog reste un outil indispensable etc… Tout ceci est loin d’être facile à maîtriser.

  2. Blogueuse : les blogueurs sont les principaux acteurs du Web 2.0, dans certains domaines ils sont très influents. Ça ne se fait pas du jour au lendemain, il faut avoir de très bonnes qualités rédactionnelles, de l’imagination, le goût de la tendance et du flair. Cet article d’Al Kanz dépeint la réalité du blogging avec précision.

  3. L’affiliation : le principe est de vendre les produits des autres via votre propre site ou blog. Jusque là, rien de compliqué, cela reste de la vente, il faut être bonne commerçante mais surtout savoir attirer du trafic sur votre site à travers les mots-clés adéquats, ce qui requiert une bonne connaissance du référencement.
  4. Les produits digitaux : ebook, formation vidéo, etc… Si vous maîtrisez un domaine, et que vous avez envie de le transmettre à des personnes susceptibles d’être intéressées, pourquoi ne pas se lancer ? L’objectif sera d’être reconnu comme “expert” dans le domaine en question en donnant un aperçu de vos compétences à travers du contenu gratuit (blog, articles, etc.) qui servira “d’appât” inchallah.

  5. Prestataire de service freelance : photographe, infographiste, rédactrice, community manager. Parcourez le web et sachez reconnaître quelles sont les services que les entreprises qui fonctionnent déjà recherchent. Si c’est dans vos cordes, alors proposez-les leurs ! Il faudra de la patience avant de vous faire connaître et c’est le bouche à oreille qui sera payant.

  6. Assistante virtuelle : certains webmasters sont complètement débordés, j’ai lu récemment sur twitter qu’un blogueur, et ils sont nombreux dans ce cas, avait plus de 450 commentaites en attente de modération et peut être autant de mails à traiter. Si vous êtes rapide et méthodique ceci peut être fait pour vous.

  7. Coach : vous devriez songer à vous lancer si vous avez une longue expérience, le goût d’écouter et de soutenir ceux qui voudraient prendre le même chemin que vous, un bon feeling, de l’empathie et un esprit positif… Les gens aiment avoir des mentors et cela fonctionne dans toutes sortes de domaines : amélioration de soi, parentalité, vie de couple, efficacité au travail… et pourquoi ne pas être une coach pour devenir une musulmane plus pieuse en suivant un programme d’apprentissage et d’actes d’adoration ?

  8. La saisie de données : c’est un métier réservé aux personnes compétentes en dactylographie et capables de taper rapidement, on trouve de nombreuses offres sur internet.

  9. Secrétaire comptable : si vous l’avez été de formation, mais contrainte d’abandonner faute de trouver un emploi où votre voile est accepté par exemple. Vous devrez cependant posséder les logiciels nécessaires, et vous tenir informée des actualités fiscales et administratives.

  10. Professionnelle du bien-être : massage, coiffure, esthétique, les femmes seront toujours prêtes à investir pour être belles, mais attention le bouche à oreille sera votre meilleur ami ou votre pire ennemi. Si vous avez une pièce libre dans votre logement, vous pouvez y recevoir vos clientes.

Alors, toujours envie de devenir la 1000ème vendeuse de caftan, de hijab ou de jilbab sur facebook ? Vous avez des compétences, utilisez-les pour créer votre propre travail à domicile. Cela vous profitera autant qu’aux autres tant que vous conserverez une ligne de conduite éthique et professionnelle, avec l’aide du Très Haut.

article inspiré par notre soeur de Muslima Working at Home, qu’ALlah la récompense.
Les commentaires facebook