La formation pérennise le succès des entrepreneurs

Enfin ! Votre activité est lancée, vous êtes peut-être même une référence sur votre marché, vous êtes présents sur tous les canaux et les clients se bousculent presque à votre boutique. Et maintenant que vous avez trouvé votre vitesse de croisière, pensez-vous qu’il ne vous reste plus qu’à mener votre barque gentiment, et à naviguer comme vous l’avez toujours fait ?

Hélas, ou plutôt heureusement, c’est quand vous atteignez une certaine stabilité qu’il faut être très vigilant et redoubler d’efforts pour consolider ce que vous avez capitaliser et éviter de vous reposer sur vos lauriers. C’est donc tout logiquement qu’il faut s’attacher à mettre un point d’honneur à apprendre, toujours, et encore.

L’islam, notre première école

Nous savons qu’en tant que musulmans, nous avons le devoir d’apprendre, à commencer par la la loi divine, la charia, puis les sciences afférentes comme la jurisprudence ou l’exégèse du Coran. A maintes reprises Allah nous rappelle l’importance du savoir pour soi et pour la communauté, et c’est pour souligner l’importance du savoir qu’Allah a donné à Son Messager l’ordre d’en acquérir davantage. C’est ce qu’Il exprime ainsi : « Et dis: “Ô mon Seigneur, accroît mes connaissances!” » [S 20 V 114]. L’islam préfère le savant à l’ignorant et le succès dans cette vie et la prochaine est assuré aux gens de science. Similairement, les personnes qui ne cessent d’apprendre et de se former dans le monde professionnel, réussiront mieux que quiconque.

En tant qu’entrepreneuses musulmanes, nous avons donc une double responsabilité, celle d’en apprendre davantage sur notre religion mais également sur notre métier, car tout comme le savoir religieux est une lumière dans notre vie, le savoir profane, sera un atout majeur de notre succès dans les affaires.

Le business n’est pas un long fleuve tranquille

Il faut également garder à l’esprit que le succès est toujours précaire, on doit sans cesse se renouveler pour conforter sa position et accroître ses atouts. Aujourd’hui vous êtes bien installé sur votre marché, quand soudain tout bascule :un nouveau concurrent arrive, votre fournisseur met la clé sous la porte, la tendance change, etc. L’erreur c’est de croire qu’on a fait le tour de la question et que la situation est sous contrôle. Même si vous avez appris à bien référencer votre site, que vous êtes présent sur les réseaux sociaux ou que vous connaissez votre clientèle, ce n’est pas suffisant car le commerce est en évolution constante. De ce fait, continuer de se former est une nécessité absolue, aller au delà de ses acquis est un devoir.

Fixez-vous des objectifs d’apprentissage

formation entrepreneuse musulmane

Enfin, parlons concrètement. Avec internet, les opportunités pour augmenter son savoir sont presque infinies ! Alors commencez par répertorier les sites, webzines et autres blogs au contenu pertinent et gratuit qui concerne directement votre activité ou vos problématiques de chef d’entreprise. On peut donc vous recommander la lecture régulière de sites comme Emarketinglicious ou Presse Citron, pour vous tenir au fait de l’actualité digitale. Dans un autre registre vous trouverez un tas de bonnes pratiques et de conseils sur Musulman Productif ou son pendant anglophone Productive Muslim. Maitrisez Photoshop grâce aux tutoriels en ligne, apprenez à bricoler, à fabriquer des bijoux, des tableaux que sais-je encore, grâce à Youtube… Infinies vous dis-je !

Fixez-vous donc des objectifs (lire 1 livre ou suivre 1 conférence par mois, faire une formation par an, etc) et bloquez un créneau dans votre emploi du temps pour apprendre. Enfin, si vous le pouvez, consacrez une partie de votre budget à votre formation, c’est un investissement utile qui vous permettra de progresser et d’être une entrepreneuse à la pointe.

Notre credo : exceller

Vous l’aurez compris, continuer d’apprendre même après avoir quitté l’école est une nécessité. Il suffit de méditer sur la place du savoir en islam, sur le premier verset révélé pour se rendre compte de son importance et de sa nécessité dans nos vies. Aussi, l’islam n’étant pas qu’une religion mais un mode de vie, ce qu’il nous enseigne doit être appliqué dans tous les domaines de notre existence. Ainsi, le savoir est également capital pour un entrepreneur; celui-ci doit s’évertuer à acquérir davantage de compétences et d’expérience pour être toujours parmi les meilleurs. Certes, en appliquant ce que vous savez déjà, vous pouvez vous en sortir, mais si ne vous voulez pas être une vendeuse de prêt-à-porter ou de bonbons halal parmi tant d’autres, vous devez vous distinguer en vous formant par exemple à de nouvelles techniques promotionnelles, en prenant un mentor ou des cours par correspondance. Enfin, gardons à l’esprit que notre religion nous exhorte à l’exemplarité, visons donc cela même dans notre business.

Les commentaires facebook