Sortir les soeurs entrepreneuses de l’isolement pour leur bien et celui de leur business

Jeudi dernier, l’équipe d’Akhawate Business prenait la route de Nancy à 5h du matin pour aller à la rencontre des entrepreneuses dans le cadre du Networking féminin de la SPMF au restaurant l’Alambra. Trente entrepreneuses toutes plus formidables les unes que les autres réunis autour de 4 intervenantes comme nous vous l’avions annoncé quelques jours auparavant. Ce fût une immense joie de retrouver notamment Imen de la Fabrick des Délices, de rencontrer enfin Oumzaza (qui a elle aussi écrit un super article à ce sujet), Meriem de Mimoza Hijab et Amel Rachem, et de découvrir un tas d’autres soeurs fantastiques.

Absolument convaincue que nous pouvons toutes tirer un grand bénéfices les unes des autres, c’est en sa qualité de présidente de la commission des entrepreneuses SPMF qu’Emmanuelle Rouy est venue leur délivrer un message. Un message d’espoir et d’encouragement à rejoindre le réseau : ne restez pas isolées, jouez collectif !

réseau entrepreneuse musulmane

Le constat de départ : les soeurs chef d’entreprise sont encore trop isolées

Comparativement aux autres chefs d’entreprises, les entrepreneuses musulmanes sont “assez” isolées et cela pour plusieurs raisons :

  • Elles sont peu nombreuses : la dynamique de l’entrepreneuriat chez les soeurs est encore naissante. Il est vrai que l’on trouve énormément de vendeuses en tout genre sur le net, mais celles qui montent un véritable projet d’entreprise restent une petite marge.
  • Ces entrepreneuses sont devenues polyvalentes par la force des choses et par conséquent, ne comptent que sur elles-même : en démarrant leur activité, elles apprennent à tout faire seules (site internet, photo, communication etc…) Une fois bien lancées, et après avoir surmonté toutes ces étapes, elle sont en droit de penser qu’elle ne doivent leur réussite qu’à elles même, après Allah Tout Puissant.
  • Leur responsabilités personnelles et familiales ne leur laisse que peu de temps en dehors de leur activité professionnelle pour entretenir des relations avec leur pairs. Comme dit Le prophète “ Vous êtes des bergers et vous êtes responsables de l’objet de votre garde (…) La femme est bergère dans la maison de son mari et responsable de l’objet de sa garde”. Conscientes de cette noble responsabilités, elles prennent donc leur rôle très à coeur. On dira même parfois que le foyer compte tellement sur elles qu’elles en oublient de déléguer.
  • Jusqu’à présent aucune structure n’offrait aux femmes musulmanes entrepreneuses, un cadre de rencontre et de partage. Nous n’avions pas d’espace prévu dans ce sens. Un espace invitant à l’efficacité de l’échange, où tout est fait pour que le potentiel professionnel de chacune soit libre de s’exprimer, de se confronter et par conséquents d’évoluer pour se révéler pleinement.

Tous ces facteurs entraînent une fragilisation de nos soeurs entrepreneuses. Voila pourquoi il est bénéfique pour elles de dépasser ces limites. Pour y parvenir il faut faire évoluer son son point de vue, percevoir sa situation d’un autre angle et constater à quel point cela sera bénéfique bi idhnillah tant sur le plan personnel que sur le plan professionnel.

Le réseau et moi : Mes bénéfices personnels

  1. Un réseau d’entrepreneuses musulmanes constituent avant toute chose une assemblée de bien dans la mesure où les membres y respectent les principes de l’éthique islamique et donc ne nous égare pas, ne nous pousse pas vers nos passions, mais au contraire nous rappelle les limites d’Allah, les limites du commerce licite, le caractère éphémère des biens de la vie d’ici bas etc…
  2. L’appartenance à un groupe de pairs professionnel a un effet extrêmement positif sur l’entrepreneuse du à la dynamique de groupe. A partir du moment où les règles sont bien établies et respectées, chacun trouve sa place au sein de l’espace d’expression. C’est un bénéfice qui  n’émane que du réseau car lorsque les différentes compétences, les différents regards s’articulent autour d’une même idée, cela lui donne une plus large portée. Passer de l’individuel au collectif, c’est comme passer de la 2D à la 3D. La considération que les membres s’accordent les uns les autres entraîne une hausse de l’estime de soi, donne envie d’avancer voir de se dépasser.
  3. Enfin c’est auprès de ceux qui vivent le même quotidien que nous que l’on trouve le meilleur soutient. Même lorsqu’on est soutenu par ses proches, sa familles, ses amis, tant qu’ils ne sont pas dans l’affaire, tant qu’ils ne palpent pas les tenant et les aboutissants de la vie entrepreneuriale, ils ne sont pas complètement à même de nous soutenir face aux difficultés. Réellement, il n’y a rien de mieux qu’un groupe de consœur pour nous aider à sortir la tête de l’eau, pour nous redonner optimisme et motivation.

réseau entrepreneuse musulmane

Le réseau et mon business : les opportunités professionnelles

  1. Le plus gros avantage professionnel, quand on joue collectif, c’est la mise en commun des compétences et des expériences. En soumettant une idée de départ à mon réseau d’entrepreneuse, j’obtiens de multiples avis professionnels et je l’enrichis en bénéficiant des compétences et expériences diverses. Au final le produit est largement amélioré, bien plus intéressant que si je l’avait élaboré seule.
  2. D’autre part, en terme de visibilité et de partenariat, le simple fait d’être membre d’un groupe m’ offre déjà une visibilité supérieure puisque tous les membres du réseau peuvent être amenés à me connaître, à parler de moi, ce qui peut nous conduire à des opportunités d’affaire. Le réseau nous facilite la tâche puisque nous connaissons déjà ces futurs partenaires, nous savons si le courant passe entre nous ou pas.
  3. Enfin, quand le réseau est structuré, animé, l’organisation offre aussi à ses membres des avantages tels que :
    • mettre à disposition tous les documents social et juridiques dont les entrepreneurs peuvent avoir besoin pour leur formalités d’entreprise.
    • diffuser des cv, via le réseaux et faciliter les recrutements. Puisque le pôle emploi ne peut rien faire pour nous (femmes voilées) pourquoi ne serions nous pas notre propre pôle emploi ?
    • communication interne et externe au réseau : vous êtes affichés, présentés, mis à l’honneur etc.
    • former les entrepreneurs : il est nécessaire aux entrepreneurs de se maintenir formés et informés. La formation pérennise leur succès.
    • La participation aux événements, même si beaucoup de journée dédiées aux soeurs ont régulièrement lieu, ces événements n’ont pas la teneur des rencontres exclusivement pro.

A présent si vous êtes convaincues, rejoignez la SPMF, la section soeurs s’agrandit de jour en jour, participez à la construction d’un édifice qui servira la Oumma avec la permission du Très Haut, envoyez un mail à contact@spmf.info .

Les commentaires facebook