4ème volet de la série sur le référencement : bâtir son site web avec une architecture solide

Après notre article sur la gestion d’une liste de mots clés efficaces grâce à Excel, nous allons évoquer un sujet qui a toute son importance pour une meilleure visibilité, il s’agit de l’architecture du site.

referencement 4 : architecture site web

Architecture d’un site web : kesako ?

Appelé communément arborescence,  il s’agit de la structure d’un site web où l’on peut clairement distinguer la hiérarchie du site,  les liens entre les pages et où la navigation relativement intuitive.

Une bonne architecture permet deux choses :

  • une navigation facile et explicite pour l’internaute
  • une meilleure indexation des moteurs de recherches.

Structurer son site web

D’une manière générale, un site web est composé d’une page d’accueil, de catégories, d’une ou de plusieurs sous catégories, et des pages (produit, article…). Afin d’optimiser votre visibilité votre site doit avoir une structure hiérarchisée (comme le montre le schéma ci-dessous), le premier niveau correspond à la page principale, puis suivent les catégories qui n’oublions pas doivent répondre à vos mots-clés principaux, et enfin en troisième niveau les pages plus profondes qui doivent être rangées par catégories.

AkB_article4_schéma-site-web

Sachez qu’au delà de trois niveaux,  Google considère que les pages ont moins de « jus » pour être visible sur un moteur de recherche. En conséquence, plus les pages seront enfouies dans la structure de votre site, plus vous augmentez vos chances de ne pas être visible, même sur des requêtes assez importantes.

Architecture de site web : s’initier au maillage interne

Une fois que vos catégories sont crées et que vos pages sont classées, vous devez les relier entre elles afin de faciliter leur indexation, en effet, si il n’y a aucun lien entre les différentes pages de votre site, les moteurs de recherches pourront difficilement atteindre une ou plusieurs parties de celui-ci. Cette opération s’appelle donc le maillage interne. Voici quelques conseils pour un maillage interne efficace :

  • le menu doit être accessible depuis n’importe quelle page
  • les liens internes doivent être cohérents, en effet, lorsque dans une page produit ou un article de blog vous parlez d’une thématique précise, vous devez renvoyer l’internaute vers un lien relatif au même sujet, vous l’aurez compris, il s’agit de d’abord penser à l’expérience de l’utilisateur et ensuite aux moteurs de recherches
  • privilégier la qualité à la quantité en ayant toujours comme objectif d’aider l’internaute à compléter son information.

Le fil d’Ariane, un indicateur efficace pour compléter l’architecture de son site web

Il s’agit d’un fil conducteur qui permet à l’internaute de se situer dans le site, comme le montre l’image ci-dessous :

AkB_Article4_fil-d-ariane

 Il vient renforcer la structure du maillage interne ; en cliquant sur les éléments précédents, l’internaute peut se rendre facilement d’une page à une autre. Notez cependant un point important, le dernier élément du fil d’Ariane (ici, par exemple : « jupe seloua »)  ne doit jamais être cliquable car il est fortement déconseillé en SEO d’avoir des liens qui pointent vers la page sur laquelle on se trouve déjà.

Avoir un site bien structuré ne peut qu’être bénéfique tant pour l’utilisateur que pour les moteurs de recherches, cela permet une navigation fluide et une meilleure indexation.

Afin de continuer dans cette voie, nous nous retrouverons dans un prochain volet de notre série référencement inchaAllah pour parler d’un sujet essentiel dans le référencement : la rédaction.

 Maryama, rédacteur Musulman Productif et référenceur web.

Les commentaires facebook