Pour conquérir vos premiers clients, faites du publipostage

Trouver des clients est un des principaux défis des nouvelles entrepreneuses. Alors, pour faire décoller vos ventes et asseoir votre business, rien de telle qu’une campagne de publipostage. Si elle est bien menée, insha Allah elle pourra vous faire gagner vos premiers clients et vous permettre de vous faire une place dans un contexte de concurrence féroce. Ce billet pratico-pratique vous explique les bases d’un publipostage efficace.

www.hilightsmarketing.com

www.hilightsmarketing.com

Le publipostage, qu’est-ce que c’est?

Le publipostage, ou mailing en anglais, fait partie des techniques de marketing direct. Il consiste à envoyer une offre commerciale par courrier à des personnes soigneusement ciblées[1]. Cette technique s’adresse à tous les types de business (produits ou services) et, bien qu’elle ait des points communs, elle diffère du emailing qui a ses propres règles.

Il faut savoir que les campagnes de publipostage comportent un faible taux de retour (environ 3 %), c’est-à-dire que si vous envoyez 100 courriers, vous obtiendrez 3 réponses.

Pourquoi donc se fatiguer penserez-vous ? Parce que ces 3 réponses sont des prospects que vous avez réussi à convaincre. Ils seront donc des clients insha Allah. Et puis voyez les 97 autres non comme des refus, mais comme des clients potentiels à qui vous devrez continuer de parler. Dites-vous aussi que vous pourrez anticiper les résultats de vos campagnes : plus votre publipostage sera volumineux, plus votre taux de retour sera important.

Une bonne base de données

Commencez par constituer une base de données contenant les coordonnées à jour de vos prospects. Vous devrez absolument personnaliser votre lettre. Mettez-vous à la place de vos destinataires : n’éprouvez-vous pas du respect quand vous recevez un courrier qui vous est adressé personnellement ? Créez les champs suivants : titre (Madame ou Monsieur), Nom, Prénom, Adresse, Code postal, Ville et Téléphone.

Une lettre créative

N’écrivez pas trop. Trouvez des formules accrocheuses, des mots évocateurs, un langage dynamique et évitez les fautes d’orthographe.

Incluez des visuels sous forme de dépliant ou de brochure. Il peut aussi s’agir de bons de commande, de menus ou d’un catalogue, cela dépendra de votre domaine d’activité. En tout cas, les images ou les photos devront susciter l’intérêt. Bref, vous devrez faire appel à votre créativité pour augmenter vos chances de succès.

Rédigez en trois parties :

  1. Introduisez votre produit ou service en donnant envie de lire la suite.
  2. Positionnez votre offre : exposez vos avantages et l’utilité pour le prospect. Reprenez le contenu de votre dépliant ou brochure joint au courrier
  3. Terminez en renvoyant justement le prospect vers le document joint pour qu’il visualise mieux ce dont vous parlez.

Fusionner la lettre avec la base de données

Si vous travaillez avec Word et Excel, utilisez la fonction publipostage afin d’insérer automatiquement les noms et adresses de vos contacts dans vos lettres. Voici un tutoriel pour vous aider : ici.

Ensuite, utilisez votre base de données pour créer des étiquettes à coller sur les enveloppes. En cliquant sur le lien suivant, on vous expliquera comment procéder : ici.

N’écrivez jamais les adresses à la main ! Non seulement vous y mettrez un temps fou, mais en plus vous donnerez l’impression d’un manque de professionnalisme. En effet, les prospects accorderont peu de confiance à un business qui travaille encore à l’ancienne !

Et après?

Une fois le publipostage parti, eh bien c’est l’attente qui commence. Vous recevrez soit des commandes directes, soit des demandes de renseignement. Dans un délai de deux semaines environ, passez à la phase incontournable de la relance téléphonique. Nous verrons de quoi il en retourne dans un prochain billet.

Vous l’aurez compris, pour réussir votre publipostage et obtenir le maximum de réponses il vous faudra allier professionnalisme et créativité. Il existe de nombreux outils pour vous aider (sites de créations de dépliant, aide rédactionnelle), mais n’hésitez pas à faire appel à des rédacteurs ou encore à des graphistes pour valider vos choix. N’hésitez pas à laisser vos commentaires !

Les commentaires facebook