J’élargis ma stratégie multicanal vers le commerce mobile

Dans un précédent article intitulé Commerçants, adoptez une stratégie multicanal !! nous avons étudié l’essor du commerce multicanal et cross-canal ainsi que ses enjeux stratégiques pour vous, commerçants. Souvenez-vous, nous avions également évoqué que la part des achats via un smartphone et une tablette a fortement augmenté et qu’il s’agit d’un levier fort vers lequel les commerçants devraient se diriger.

Chères commerçantes, sachez que le m-commerce est une forte opportunité pour vous et le mobile un outil puissant qui devient incontournable. Alors, en 2015, on se lance !

Vous vous demandez sans doute, oui mais pourquoi me lancer ? Comment adapter mon commerce à cette réalité qui prend de l’ampleur ? Comment l’intégrer dans ma stratégie ?

Restez jusqu’au bout…

Concrètement, le m-commerce, c’est quoi ?

Du commerce sur mobile mais pas seulement, il s’agit d’une manière d’interaction entre un commerçant et son client et réciproquement grâce à un terminal mobile, smartphone ou tablette. Nous le faisons sans doute déjà tous en tant que consommateur ; avant d’acheter, je regarde les produits, je compare, j’analyse, j’échange avec un vendeur, je marche dans la rue et je scanne un produit grâce au QR code en vitrine, j’achète, je paie en ligne, je donne mon avis sur les réseaux sociaux … et les possibilités sont multiples… Mais c’est plus que cela pour un commerçant, c’est une mobilité au sens propre, être partout proche du client. Et pour le client, une grande simplicité, il a son téléphone au bout de la main ! C’est pour lui une liberté d’être en contact avec le commerçant, où et quand il le souhaite, à grande vitesse notamment grâce à la 4G.

Dans ce contexte, les commerçants traditionnels vont pouvoir tirer profit de ces usages qui apporteront une valeur ajoutée et répondre au mieux aux besoins des clients.

m-commerce

Source : www.emploi-e-commerce.com

Un canal au fort potentiel

Nous l’avons bien compris, à l’ère du multicanal et du cross-canal, le mobile tend à s’imposer progressivement. Le taux d’équipement des français en smartphones et tablettes ne cesse d’augmenter et dépasser les ventes de PC. La Mobile Marketing Association France (MMAF) ajoute qu’en 2014, 77,7% des utilisateurs de mobiles, utilisent régulièrement l’Internet mobile. Les indicateurs témoignent aussi d’une évolution du comportement des mobinautes qui passent de statut de simples utilisateurs à de réels consommateurs en allant donc jusqu’à l’acte d’achat sur mobile.

Le commerce traditionnel est impacté par ces nouveaux usages, car même en boutique, les consommateurs sont tentés de comparer les prix avec leur mobile. En effet, les clients eux, sont déjà dans la multicanalité voire l’omnicanalité (l’utilisation simultanée de deux canaux : le mobile dans une boutique ou la tablette devant la télévision par ex).

m-commerce, en 2015 je me lance dans le m-commerce

Source : http://mimeographs.wordpress.com

Les commerçants vont devoir adapter leur stratégie marketing et digitale afin d’apporter une nouvelle expérience client, simple et fluide. Le m-commerce permettra aussi d’acquérir et fidéliser de nouveaux clients par des solutions différentes comme des outils de fidélisation, de géolocalisation ou de paiement sans contact.

Comment m’y prendre ?

Avant de se lancer concrètement, pensez à bien analyser votre stratégie marketing actuelle et déterminer comment intégrer le m-commerce dans votre stratégie. Déterminez votre cible, ses attentes, ses usages et évaluez le budget que vous pouvez allouer. Vais-je aller vers un business model gratuit ou payant ? Site web mobile ou appli ?

En effet, vous pouvez créer un site mobile, qui s’adapte à la taille de l’écran et qui est plus simplifié qu’une version classique. Vous avez un budget plus important, vous pouvez également créer une application, mais si elle reprend les mêmes informations et utilisations que votre site, cela ne vous servira à rien. Gardez en mémoire que dans tous les cas, le référencement reste un enjeu important pour améliorer votre visibilité auprès des mobinautes.

Qui dit version mobile, dit simplification, il ne faudrait surtout pas inonder le client dans une masse d’information, de liens, de publicités.

Les mots d’ordre sont SIMPLICITÉ et ergonomie afin de rendre la navigation fluide, lisible et au final, rendre l’achat plus simple ! Tout y passe, le contenu, la forme, les couleurs, la taille des textes, tout doit être adapté. En effet, le consommateur peut tout à fait consulter votre site mobile et acheter depuis son domicile assis sur son canapé mais aussi à l’extérieur, dans le métro, ou dans d’autres conditions moins optimisées.

Le commerce sur mobile vous permettra aussi de mettre en place le web-to-store, où pour notre cas le mobile-to-store, une manière d’attirer le client en magasin et de générer du trafic afin qu’il finalise son achat en boutique. Il ne s’agit pas là de rendre le commerce physique désuet ou même le e-commerce dépassé, mais de mettre en place une stratégie complémentaire autour de ces différents canaux et d’apporter la meilleure expérience à vos clients en vue de les fidéliser. Au sein de chaque canal vous aller avoir des concurrents différents, des cibles variées, des parts de marché à prendre. A vous de mettre en place la stratégie gagnante, celle qui convient le mieux à votre marché et à votre business model. Néanmoins, ne perdons pas de vue que vous avez beau être présent sur plusieurs canaux, si votre produit est mauvais, vos ventes n’évolueront pas ! Et pour cela, le travail d’analyse des données que vous obtiendrez (chiffres de ventes, avis clients…) vous permettra de mieux orienter vos décisions futures.

En définitive, le m-commerce est un domaine très vaste et largement exploitable sous différents angles. L’objectif de l’article n’étant pas d’entrer dans des détails techniques, technologiques mais de comprendre l’essor et les enjeux du m-commerce. Et vous, que pensez-vous du m-commerce ? Allez-vous vous lancer en 2015 ? Si vous vous êtes déjà lancé, quel est votre regard ? Partagez nous vos expériences en toute objectivité, ça nous intéresse !!

 

Les commentaires facebook