Apprenez à coudre depuis votre salon grâce à Couture Entresœurs

On continue de découvrir les lauréates de la troisième édition de la Semaine des Entrepreneuses Musulmanes avec un projet original : une plateforme en ligne pour apprendre à coudre ! Couture Entresœurs est le site qui vous donnera envie de manier la craie et le ciseau, le fil et le tissu. Découvrons cette belle entreprise présentée par sa créatrice, Killya Oum Salim.

N’oubliez pas d’écouter la suite de son interview disponible à la fin de l’article.

Quel est votre parcours (formation et expériences) ?

Après avoir obtenu mon bac ES, je me suis tournée vers des études de droit que j’ai ensuite abandonnées pour un BTS Management des unités commerciales. N’ayant pu aller au bout de mes études, je suis entrée dans la vie active en enchaînant quelques petits boulots. L’envie d’apprendre la couture m’est venue plus tard, je souhaitais repriser les vêtements et confectionner quelques pièces pour les enfants. J’ai d’abord appris au sein d’une association, puis auprès d’une sœur pour les bases. Pour le reste j’ai évolué en autodidacte alhamdulillah.

Vous êtes une entrepreneuse musulmane ; présentez nous votre entreprise

Couture Entre Sœurs, c’est une nouvelle manière d’apprendre la couture. C’est une entreprise proposant des formations pour apprendre la couture en ligne. Une débutante qui désire apprendre les bases et pouvoir créer ses propres vêtements pourra grâce aux cours de Couture Entresœurs atteindre cet objectif. De plus, nous proposons également des patrons, il s’agit de la réalisation d’un vêtement (patronage et montage) détaillée de A à Z en vidéos. Pour aller plus loin, nous accompagnons toutes celles qui souhaitent donner une autre tournure à leur aventure de couturière, des cours créatifs afin qu’elles gagnent en autonomie ainsi que des prestations de coaching pour qu’elles puissent monter leur business dans ce domaine.

Comment avez-vous eu cette idée ?

Je proposais déjà depuis plusieurs années des cours de couture à domicile mais en Île de France uniquement où la demande est plus forte. J’ai été á plusieurs reprises contactée par des sœurs d’un peu partout en France et même de l’étranger (Belgique, Egypte…) qui souhaitaient apprendre la couture, bénéficier de conseils, échanger etc… Après que des sœurs m’aient suggéré les cours via Skype, j’ai réfléchi à un nouveau concept qui a abouti au site Couture EntreSœurs.

Quel est votre produit phare et pourquoi l’avoir choisi ?

Mon produit phare est sans hésitation la Sewing Class. Pourquoi ? Imaginez apprendre à coudre en un mois seulement et ce, sans bouger de chez vous. C’est ce que permet la Sewing Class. C’est un programme assez complet destiné aux grandes débutantes n’ayant même jamais touché une machine à coudre et qui, à la fin de la session, maîtrisent les techniques de couture de base et peuvent coudre leurs premiers vêtements (jilbeb, abaya, jupe et sarouel).

home-banner-couture

Comment avez­-vous financé votre entreprise ?

J’ai dû investir dans du matériel afin de pouvoir proposer des vidéos de qualité, ainsi que dans des logiciels et des plug-in pour améliorer mon site et la gestion de mon activité. J’ai effectué ces achats petit à petit, ce qui m’a permis de ne pas trop sentir les dépenses. J’ai également pu bénéficier d’aides ponctuelles de ma famille.

Côté organisation, décrivez-­nous votre journée type

En ce moment, la journée de travail débute à 7h, dès le départ des enfants à l’école. La matinée est généralement réservée à la réalisation des vidéos, ce moment étant idéal pour le calme et la concentration qu’il offre car, il n’y pas d’enfants à la maison. Si je n’ai pas de vidéos à effectuer, ça sera écriture d’articles, inspiration (rechercher et dessiner des nouveaux modèles, etc..) jusqu’à 12h environ. Ensuite petite pause d’une heure environ avant de reprendre, jusqu’au retour des enfants. J’essaie au maximum de ne pas travailler quand ils sont là (facile à dire…), sinon je réserve les tâches simples quand ils sont présents (réponse aux mails, tutoriels photos, etc).

Quand on est entrepreneuse, on aimerait souvent déléguer pour se consacrer au cœur de son activité. Imaginez que vous pouvez embaucher, pour quel poste ce serait ?

J’embaucherais une personne pour s’occuper de la messagerie. En effet, je reçois beaucoup de mail et souvent ce sont les mêmes questions qui reviennent malgré la foire aux questions présente sur le site. J’engagerais aussi pourquoi pas des rédactrices/modératrices pour s’occuper avec moi du blog et l’animer encore plus.

Quand vous pensez à ce que vous avez réalisé avec ce projet, quelle est votre plus grande fierté ?

Ma plus grande fierté est d’être allée au bout de ce projet et de ne pas avoir abandonné. Il est arrivé que l’on me dise mais tu as un bac, tu es une intellectuelle pourquoi la couture ? Ou bien qu’on ne prenne pas au sérieux ce projet. Malgré tout je n’ai rien lâché, donc oui fière d’y être arrivée par la grâce d’ALLAH.

Qui est votre meilleur soutien ?

Je dirais sans hésitation mon époux qui me soutient à 100%, m’encourage et me suit dans toutes mes aventures. Il fait partie intégrante de Couture Entresœurs, à vrai dire sans lui il n’y aurait pas de Couture Entresœurs. Il gère d’ailleurs tout le côté technique de l’entreprise. Je citerais aussi sans hésitation ma maman et ma grande sœur qui m’encouragent et m’aident financièrement dès qu’elles le peuvent.

En quoi votre parcours peut-­il inspirer d’autres personnes ?

Je suis partie de rien, pas de formation professionnelle ou de diplôme dans ce domaine, peu d’investissement, mais j’ai avant tout essayé de mettre en place une entreprise qui tienne la route. Aujourd’hui quand je vois mon site je suis heureuse du chemin parcouru.

Quelle est votre astuce pour allier vie pro et vie perso ?

L’ORGANISATION ! En effet, j’essaie au maximum (même si c’est dur parfois) de bien m’organiser. A chaque tâche son moment et quand c’est fini, pas de débordements. Ma famille prend une part importante dans cette aventure, elle contribue largement à la bonne marche de mon travail. Par exemple lorsque j’ai une nouvelle idée je sonde d’abord mes proches, ainsi ils se sentent investis, ils savent que leur avis compte et ils respectent d’autant plus mon travail. Les enfants aussi participent lorsque je fais une nouvelle vidéo, le vêtements cousu leur revient à la fin, du coup ils sont contents et proposent même des idées lors de la conception.

banner-sewing-class

A votre avis, comment peut on améliorer la situation des entrepreneuses musulmanes ?

Je pense qu’il faut que nous soyons mieux informées au sujet de l’entreprenariat, notamment sur nos droits, nos possibilités. Souvent on se lance dans cette aventure en solo sans accompagnement, sans professionnels derrière nous et forcément même avec un bon projet, l’échec est souvent inévitable. De plus, je pense qu’il y a un gros travail à faire au niveau des mentalités. Beaucoup souhaitent se lancer et surtout réussir sans rien investir ou très peu. Il faut sensibiliser les futures entrepreneuses afin de leur faire comprendre qu’il est nécessaire de payer des formations, des prestataires, des sous-­traitants, etc. On est souvent tenté de tout faire seul, même ce que l’on ne maîtrise pas et ensuite l’on s’étonne de ne pas y arriver…

Voulez-­vous nous dire autre chose ?

Je souhaite dire à toutes celles qui ont des projets, de ne pas hésiter à se rapprocher de professionnels compétents al hamdulillah nous en avons de plus en plus au sein de la communauté. Et surtout si on veut une chose, il faut se donner les moyens de l’avoir. Ne pas se décourager dès le départ en ayant des pensées négatives comme « ce n’est possible, je n’y arriverai pas », il faut persévérer. Placez toujours en premier lieu votre confiance en ALLAH et faites les causes.

Cette année encore, Akhawate Business vous propose, en plus d’un article qui consacre les lauréates de la #SemaineAkb, une interview enregistrée et mise en ligne sur notre chaine Youtube.

Ecoutez maintenant Killya vous parlez de sa vision, des obstacles qu’elle a pu rencontrer et de l’espoir qu’elle a pour la communauté.

Qu’Allah consolide votre entreprise Oum Salim !

Et si on se mettait à la couture ? Rendez-vous sur le site pour découvrir l’offre de >>> Couture Entresœurs. Rejoignez également la page facebook et le compte twitter de l’entreprise.

Les commentaires facebook