Apprenez à identifier et gérer les personnalités difficiles

 

Nous sommes toutes et tous fais pour vivre en société, l’être humain passe sa vie à tisser des liens interpersonnels, à créer son réseau, qu’il soit d’ordre familial, amical ou dans le cadre du travail. Ces relations sont le reflet de nos vies, elles nous apportent beaucoup sur tous les plans. Nous apprenons à vivre avec les multiples facettes qui composent ce réseau en essayant de viser le succès dans  nos relations. Mais parfois,nous pouvons être dans l’impasse face à une réaction “anormale” de notre point de vue, face à une situation causée par une personnalité qui nous semble compliquée à gerer!

Une personnalité est “dite” difficile voire problématique lorsque certains traits de caractère sont trop excessifs, trop rigides, trop démesurés face à une norme.

Je vous propose à travers cet article, de comprendre les différents mécanismes de pensées de ces personnalités mais aussi apprendre à réagir lorsque vous êtes confronté à ces situations parfois délicates qui peuvent survenir dans le cadre privé tout comme dans la sphère professionnelle.

Alors, prêtes?

Repérer les personnalités difficiles

Comment réagir face à ce type de personnalités? Encore faut-il savoir de quelles personnalités parle-t-on, car il est parfois légitime de se dire qu’il nous est impossible de travailler ou même de côtoyer certaines personnes tous les jours. Ces relations sont si compliquées, si épuisantes sur le plan moral que cela relève du défi que de prendre sur soi tellement la situation est tendue.

Souvent, la personne n’est pas consciente de l’effet qu’elle produit sur le groupe encore moins des conséquences de ses actions sur les autres personnes. Selon ce point de vue, nous pouvons mettre en avant le fait que toute personne peut être considérée un jour, à un moment de son parcours de vie, comme une personne difficile. Je m’explique, une personne productive au travail peut générer un problème au sein d’une équipe, un conflit va ainsi naître alors qu’à la base tout employeur serait heureux que ses employés soient aussi productifs. Un simple changement de point de vue transforme notre perspective et une situation conflictuelle devient une expérience enrichissante.

personalités difficiles

Commençons par effectuer une liste des personnalités difficiles, bien entendu, toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé dans votre entourage est purement fortuite !

Les types de personnalités difficiles

Keep calm face au “borderline”

Qui est le borderline ? C’est une des personnalités les plus rencontrées dans le monde du travail. Leur impulsivité a pour seul écho l’image d’une cocotte-minute prête à exploser à tout moment pour n’importe quelle raison !

Face à ce type de personnalité, il faut se contenir et rester calme, avoir un vrai discours d’empathie et de compréhension pour amorcer le dialogue de façon apaisante mais non sans fermeté. Il faut tenir cette personne en lui donnant raison et tort à la fois pour maintenir un équilibre surtout au sein d’une équipe, la personnalité borderline doit faire preuve d’un suivi continu et de tous les instants afin d’anticiper le moindre début de crise et éviter ainsi un scandale en pleine réunion ou événement important.

Ménager la personnalité “dépressive”

personalité difficile 4Une personne qui se referme sur elle-même, communique peu voire plus du tout, se lasse au travail et réagit de façon obsessionnelle ce qui peut être un signe de dépression. Il faut dans ce cas agir rapidement en analysant tout d’abord les causes de ce changement et s’entretenir avec cette personne pour tirer au clair les points problématiques et discuter concrètement de ce qui ne va pas pour changer les choses, tout en distinguant le personnel du professionnel.

Les actions peuvent être dans un premier temps, d’alléger sa charge de travail, de réaménager son espace, ou de repousser ses échéances, autant de “petits soins” qui amorceront le dialogue et amélioreront sa situation.

Fuir le “pervers”

Qui est-il ? Disons que le propre de sa personnalité réside essentiellement dans son caractère insidieux. On ne repère pas un pervers tout de suite, car ce sont des personnalités gentilles, attachantes, qui usent de séduction pour plaire et ça fonctionne. Une fois que le pervers vous tient, il peut vous rendre la vie impossible et créer un malaise au sein de toute une équipe, en y trouvant parfois un certain plaisir.

Face à cette personnalité, fuyez ! Surtout veillez à ne pas vous laisser charmer par sa sympathie, il faut déjouer ses tentatives d’humiliation ou d’intimidation, prenez les devants et la situation à votre avantage en usant de l’humour pour traduire vos pensées les plus cinglantes.

Se dresser face à l’agressif

Cette personnalité est dans la provocation permanente sans parfois s’en rendre compte, les mots et les maladresses deviennent ses flèches qu’il lance avec précision là où ça fait mal. Il faut prendre son courage à deux mains et jouer cartes sur table, le temps d’une discussion, montrer que ses propos sont blessants et lui faire comprendre qu’il n’a pas intérêt à recommencer, sinon…

Gérer la personnalité qui sait tout

Toujours la réponse à toutes les questions surtout celles qui ne lui sont pas posées ! Ce type de personnalité est persuadé que les torts appartiennent aux autres ; son mot d’ordre : j’ai raison. Ce type de comportement crée inévitablement des conflits au sein d’une équipe ou d’un groupe de travail, les relations peuvent être vite dégradées si cet élément n’est pas recadré.

Comment agir ? Rien de plus simple : ayez des preuves ! Pour tout et rien, apportez les preuves de ce que vous avancez, coupez lui l’herbe sous le pied, pour qu’il n’ai rien à redire de rationnel sur votre travail. Vous limiterez ainsi le dialogue et de ce fait les polémiques n’auront pas le temps de voir le jour. Si vous devez obligatoirement travailler en équipe sur un projet, préparez votre partie seule, faites en sorte que vos travaux soient inattaquables, infaillibles avec tous les documents à l’appui pour soutenir vos idées. Une autre stratégie, valable également avec d’autres personnalités difficiles, consiste à retourner les questions pièges ou les remarques agressives avec un brin de crédulité. Si en pleine réunion, votre collaborateur Monsieur je sais tout, qui de surcroît ne vous aime pas, essaye de vous piéger, retournez-lui sa remarque en insistant pour avoir son avis : “ah oui c’est vrai j’avais pensé à cette question et je suis sûre que tu auras la réponse, je voulais ton avis…” Si c’était vraiment une question piège, ce type de personne sera incapable de répondre à ses propres questions !

Et si vous avez raison sur un point, contentez-vous de hocher la tête face à ses improbables objections qui seront sans doute formulées.

Adopter le bon comportement à la lumière de notre foi

Le Prophète Muhammad saws a dit “je n’ai été envoyé que pour parfaire les comportements”. Allah swt à fait parvenir à l’humanité le message de l’Islam avec pour premier but d’éduquer et de reformer les hommes, réveiller les âmes à Sa présence et les inciter à se parfaire à travers la réforme du comportement.

Il faut donc faire preuve de patience, de miséricorde et agir avec douceur et pédagogie face à ces comportements divergents, qui sont pour la plupart des résultats de détresse sociale ou affective. Préservez-vous aussi et anticiper l’apparition de tensions. Par exemple, ne dévoilez pas trop votre vie privée, évitez de vous poser en victime, cela donnera une mauvaise image de ce que vous êtes, inscrivez-vous dans une dynamique positive et enfin sachez faire votre auto-critique pour reconnaître vos responsabilités et identifier vos défaillances pour vous améliorer.

En conclusion, adoptez une attitude positive pour créer un climat de confiance et encourager le dialogue, attachez vous à comprendre la nature du conflit pour y trouver un compromis.

Lorsque vous éprouvez une tension avec une personne, posez-vous les questions suivantes, qu’est-ce qui me dérange chez cette personne, pourquoi je réagis si fortement ?

La réussite viendra quand vous aurez compris pourquoi cette personne vous dérange autant car vous aurez une meilleure idée des raisons qui pourraient la pousser à agir ainsi. à ce moment vous pourrez trouver une stratégie pour gérer cette relation. Si le face à face est pénible, demandez l’aide d’un tiers, mais surtout ne laissez pas vos émotions prendre le dessus, vous ne pourrez plus traiter le problème et vos relations ne changeront pas car le dialogue n’aura pas eu lieu.

Les commentaires facebook