Et si on s’intéressait à nous ?

Pour ce nouvel article, je voudrai que l’on réfléchisse ensemble. Parce que, certes, l’art c’est en grande partie manuel ou visuel mais il existe aussi un art exceptionnel, celui de la réflexion, celui qui nous incite à réfléchir sur nous-même, nos pensées et notre mode de vie. Ici, je vous invite à réfléchir sur la notion de conformisme et d’en faire le lien avec votre vie d’entrepreneuse, entrepreneuse de projets, entrepreneuse de vie…

Conformisme, késako exactement ?

Le terme “conformiste” date du 17ème siècle, Ce processus très largement étudié en psychologie sociale correspond à un changement d’opinion, de comportement ou même de perception de chacun, que l’on observe dans des situations de pression ou d’influence sociale.

Il existe différentes formes de conformisme, qui impliquent les individus de manière plus ou moins forte. Celui-ci est présent dans plusieurs secteurs comme dans la consommation, les goûts musicaux, la mode ou encore l’économie.

Il faut tout de même insister sur le fait que ce phénomène reste important pour le fonctionnement de la société car sans lui, par une certaine logique, elle ne pourrait fonctionner … MAIS évidement le but de cet article n’est pas de réfléchir en tant qu’anti conformiste pur et dur mais simplement de connaître cette notion et de pouvoir ainsi exprimer nos idées et modes de vie en toute connaissance de cause. 

En effet, chacun, par respect et vivre ensemble doit respecter certaines choses mais la liberté de pensée, d’agir et de s’exprimer reste essentielle à nos vies, tant individuellement que collectivement.

encadré 1

En ce sens, Salomon Asch, psychologue, explique que l’individu se conforme pour éviter d’une part le conflit entre deux opinions différentes (l’une exprimée par la majorité, l’autre exprimée ou représentée en minorité) et d’autre part, afin éviter d’être rejeté par la majorité, de peur de subir une exclusion. Pour Asch, le conformisme correspond à un suivisme, dans lequel la personne qui se conforme n’adhère pas aux opinions de cette fameuse majorité.

En quelques sortes, nous serions parfois obligés de suivre une certaine vague de pensée afin de ne pas être rejeté, mais en réalité, surtout au sein de notre société actuelle, on ne peut pas adhérer à tout, notamment avec notre éthique sur certains sujets. Il faut donc faire la part des choses, essayer de se conformer pour le bien-être commun mais aussi savoir refuser un certain conformisme qui ne serait pas en adéquation avec notre façon de penser et/ou de vivre. Le but étant de rechercher le juste milieu et de trouver une solution appropriée.

Sortez de l’ordinaire et arrêtez de faire les mêmes choses

encadré 2

Albert Einstein disait ” La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent”

Cette phrase peut nous faire réfléchir sur le fait que par moment, dans notre vie, nous sommes amener à répéter les mêmes erreurs sans se rendre compte qu’en fait nous avons réalisé les mêmes processus, soit d’action, soit de réflexion, parce que justement, nous sommes dans ce conformisme d’idées sans s’en rendre compte.

L’idée, surtout en tant qu’entrepreneuse, est de penser aux échecs de façon intelligente et se rendre compte de notre fonctionnement

En ce sens, Paul Waltzlawick, explique dans son livre “Comment réussir à échouer”, que “la solution c’est le problème”. On pourra donc imaginer qu’il faut étudier le ou les problèmes afin de pouvoir trouver la solution. C’est donc en analysant les erreurs, en sortant de son cocon (pas si douillet que ça ^^) et en réfléchissant correctement que nous pourrons nous rendre compte que notre conformisme représente nos propres idées et que le chemin que nous avons envie de prendre est peut être ailleurs. 

Chercher votre propre personnalité afin de réussir

En général, on a envie de faire comme les autres, (enfin comme ceux qui réussissent ^^)  mais pour certains, il y a cette fâcheuse tendance à copier, répéter parfois “bêtement” le même processus, la même idée sans ajouter sa propre personnalité. Alors oui, il y a des concepts qui fonctionnent mais si on analyse la réussite et la notoriété de certaines marques, conceptions ou individus, on se rend compte que c’est leur originalité et leur personnalité qui ont fait la naissance et la croissance de leur réussite.

Une réussite est individuelle, dans le sens où, c’est l’idée que nous avons fait mûrir, les efforts mis pour entreprendre et le temps accordé qui font que nous réussissons à avancer et à réaliser nos rêves.

encadré 3

C’est votre propre personnalité qui vous fera vous sentir pousser des ailes, c’est grâce à elle que vous vous épanouirez.

En étant vous, vous sortez de l’ordinaire et c’est cette intention de réussite, ce changement lié au conformisme qui vous poussera à briller !

C’est ainsi qu’un dicton persan dit : “Qui veut imiter la démarche de l’autre ne fait que perdre la sienne.”

Soyez vous, votre propre juge, sans vous brimer, en avançant d’un pas ferme vers la réussite, votre propre réussite !

Les commentaires facebook