Am Stram Gram, Pic et Pic et Daradam!

Daradam, c’est une nouvelle marque de jeux éducatifs dont on devient rapidement addict. Hanna, sa fondatrice était une des sept finalistes du concours des entrepreneuses plurielles 2017. Un an plus tard, on prend des nouvelles d’elle et de son projet. C’est parti!

Hanna, tu as été finaliste du concours Akb 2017 grâce à ton projet Daradam. Peux-tu te présenter brièvement et rappeler ton projet pour celles qui ne te connaîtraient pas encore?

Daradam est un éditeur de jeux éducatifs qui a pour objectif de rendre l’apprentissage de la langue arabe et la découverte culturelle beaucoup plus ludique pour les petits.

Ce projet est né d’un constat personnel. Je suis une designer franco-hongroise mariée avec un franco-tunisien.

Dès la naissance de nos enfants, nous avons mis l’accent sur leur apprentissage des deux langues minoritaires dans leur vie, la langue arabe et la langue hongroise. C’est précisément à cette époque là que j’ai découvert comment c’était difficile de trouver des jeux éducatifs de qualité en arabe.

J’ai donc décidé  de créer une nouvelle marque de jeux au tour de la culture des pays arabes et je suis devenue éditrice avec toutes les exigences que je pouvais apporter en tant qu’ancienne designer produit.

 Qu’est-ce que le concours Akb a pu t’apporter?

Beaucoup de belles rencontres, du soutien, des partenariats…

Qu’as-tu réalisé depuis le concours? Ton projet a t-il avancé?

Daradam a fêté depuis son premier anniversaire. La collection s’est agrandie avec un nouveau jeu de paires sur le thème de l’architecture traditionnelle arabe.
Nous avons des nouveaux revendeurs au Royaume-Uni, au Liban, au Kuwaït et aux Emirats.

Lauréates 2017: des nouvelles d'Hanna de Daradam, daradam

Quels sont tes nouvelles perspectives et projets à venir (que ce soit avec Daradam ou avec un nouveau projet)?

Je souhaite multiplier les partenariats avec les créateurs de jeux, et les illustrateurs pour éditer de nouveaux jeux pour nos enfants, approfondir la gamme, mais aussi continuer à agrandir notre réseau de revendeurs.
Enfin, je souhaite éventuellement intégrer des investisseurs pour accélérer ce développement..

Aurais-tu un conseil à donner aux entrepreneuses qui postulent à l’édition 2018? et aux entrepreneuses en général?

Soyez patientes, mais ne lâchez rien. Cela vaut le coup.

Quel a été ton plus gros obstacle durant la réalisation de ton projet? et ta plus belle surprise?

Ce qui était vraiment compliqué pour moi c’était de trouver des fabricants fiables qui pouvaient répondre à mes exigences de qualité, avec des prix raisonnables et une capacité de production assez grande pour accompagner Daradam dans son développement à l’international. 

Je considère que j’ai eu une grande chance d’avoir trouvé le bon fournisseur qui correspondait à mes recherches lors d’une réunion.

 Si c’était à refaire, aurais-tu procédé de la même façon?

Je ne regrette rien. 😉 J’ai pris du temps pour préparer l’étude de ce projet mais le résultat est au rendez-vous.

Merci à Hanna de nous avoir donné de ses nouvelles. Retrouvez l’ensemble des jeux sur le site Daradam.

Les commentaires facebook