Portrait de Maryse Degboé, fondatrice de SYNE : la garde d’enfants pour tous.

Découvrons aujourd’hui, Maryse Degboé, fondatrice de SYNE et lauréate du Grand Prix du Jury au Concours des Entrepreneuses Plurielles en 2017,  (cette année la finale et la remise des prix du Concours des Entrepreneuses Plurielles, aura lieu le 05 mai 2018.)

Maryse Degboé propose donc la garde d’enfants pour tous via son site internet.  Elle permet ainsi de gérer la garde d’enfants d’une manière différente, en se faisant l’intermédiaire entre les parents et les prestataires de service.

SYNE (Smile You are Not Alone), ce slogan est le symbole de la manière dont Maryse Degboé envisage la garde d’enfants.

C’est une question classique peut être, comment avez-vous eu l’idée d’entreprendre et comment est né SYNE ?

J’ai moi même rencontré des difficultés de garde d’enfants en 2014. Ne trouvant pas de solution qui correspondait à la fois à ma structure familiale, à mes besoins, à mes contraintes professionnelles et le budget que je pouvais y allouer, j’ai décidé de créer une solution qui puisse répondre à mes propres attentes et le projet SYNE est parti de là.

Je ne savais pas à ce moment là que je créerai une entreprise, j’étais plutôt motivée par le concept: la garde d’enfants sociale et solidaire, accessible à tous.

Pourquoi la digitalisation de la garde d’enfants ?

Grâce au digital, les rencontres se font plus facilement. On peut avoir dans son immeuble de résidence des assistantes maternelles agréées ou des étudiantes baby-sitter mais si on le ne sait pas, on continue de galérer juste par manque d’information.

Comment s’est déroulé la création de votre entreprise? Pouvez vous nous parler de votre parcours ?

J’ai créé mon entreprise en étant salariée, ce qui de facto me fermait la porte à différents dispositifs d’aide et d’accompagnement. En effet, mon but initial n’était pas de créer une entreprise, je voulais lancer un concept, une autre façon de faire, avec une plateforme qui fonctionne et qui permette aux parents de trouver à l’instant T une Nounou ou baby-sitter disponible dans son immeuble, son quartier ou sa commune de résidence 

Quelles sont les difficultés rencontrées ?

Au delà de l’idée, du concept, il y a exécution, pour déployer le concept à grande échelle et répondre aux besoins de tous les parents, il fallait des financements. Aujourd’hui encore trouver des financements reste une difficulté majeure pour se développer.

Comment les avez-vous surmontées ?

J’ai surmonté la difficulté à mobiliser mes premiers fonds grâce à des concours. N’ayant pas d’expérience en création d’entreprise et pas vraiment de modèle économique au début, aucune banque n’a souhaité me prêter de l’argent au départ. Grâce à des concours et appels à projet j’ai pu mobiliser plusieurs milliers d’euros qui ont permis de crédibiliser mon dossier auprès des financeurs par la suite.
Aujourd’hui, je rencontre toujours les mêmes difficultés de financement et de recrutement, mais j’ai passé le stade de me financer par des concours. SYNE est en développement et a besoin d’une levée des fonds conséquente.

 

Vous avez de nombreux partenaires, et pas des moindres comme Orange, Flunch ou UGC. Vous faites parler de vous et de votre entreprise notamment dans la presse locale. Comment avez-vous réussi à obtenir cs résultats ?

Ce sont les réussites aux différents concours auxquels j’ai participé ces 3 dernières années qui ont facilité le développement des partenariats. Plusieurs de ces grands groupes parrainent les concours de start-up et soutiennent financièrement et /ou logistiquement les lauréats. La garde d’enfants étant un sujet qui concerne un grand nombre de personnes, certaines entreprises aussi souhaitent s’impliquer davantage pour soutenir leurs salariés-parents, c’est aussi dans ce cadre que certaines d’entres elles nous proposent de l’aide.

Qui sont vos clients?

Nous avons 2 modèles de service :
En B to C (Business To Consumer) le service de mise en relation est totalement gratuit pour tous, nous mettons en relation des utilisateurs de type parents et prestataires de garde d’enfants, tout profil confondu.
Afin de maintenir la gratuité sur www.gardedenfantspourtous.fr nous avons développé une offre B to B  (Business to Business), qui elle, s’adresse aux entreprises et aux collectivités et fonctionne sur le modèle d’abonnement. 

Comment gérez vous les demandes émanant des parents ? 

En B to C , les parents  s’inscrivent, nous vérifions leur profil (pièce d’identité, coordonnées) puis ils accèdent librement aux profils de leur choix selon leurs critères de recherche sur www.gardedenfantspourtous.fr.

Comment gérez vous les demandes de candidature ?

Chaque candidature de prestataire de garde est vérifiée et validée manuellement avant mise en contact avec des parents. Nous tenons à être une communauté où les parents et les nounous se font confiance.
Pour réaliser cela, nous mixons le virtuel avec des rencontres réelles (notamment lors d’événements) afin de développer la confiance.

Pour finir, avez vous une anecdote à nous raconter ?

Au début de cette aventure entrepreneuriale, je n’avais pas de bureau, l’entreprise était domiciliée chez moi.
Un jour, je devais faire passer un entretien à une candidate pour un stage. Cet entretien a finalement eu lieu dans un Mc Do près de chez moi à 18h30 alors que je sortais moi même du boulot.
C’était la première fois que je faisais passer un entretien à quelqu’un, je n’étais moi-même pas à l’aise, il y avait un vacarme autour, j’ai tenu bon et déroulé l’entretien.
Je me suis dit que la candidate ne donnerait pas suite au regard des conditions….
C’est de loin la meilleure stagiaire que j’ai eu ! Elle est restée près de 2 ans dans l’entreprise et a participé à tous les événements.
syne-laureates
Les commentaires facebook