Motivons-nous, entreprenons, et ne lâchons rien !

Commençons par la définition de ce mot. Je reste classique et je vous donne celle du Larousse : la motivation est l’ensemble des “raisons, intérêts, éléments qui poussent quelqu’un dans son action ; fait pour quelqu’un d’être motivé à agir.”

On le sait, elle est le moteur de la plupart de nos actions. Sans motivation, pas d’action. Le manque de motivation fait d’ailleurs partie de nos raisons préférées d’inaction : “je ne suis pas motivé(e)!”, c’est une phrase qu’on prononce ou qu’on entend assez souvent.

La motivation est tout aussi primordiale dans la vie professionnelle, pendant les études que dans la vie privée. Elle fait donc partie intégrante de notre vie; on a tout intérêt à la trouver et la garder! Pour cela, il faut mettre tout les moyens en oeuvre pour bien l’alimenter.

Les motivations de l’entrepreneur

Chaque entrepreneur a ses raisons d’entreprendre, parfois communes, parfois plus personnelles.

Les recherches réalisées par l’INSEE en 2015  révélaient les principales motivations des entrepreneurs :

  • La recherche d’indépendance (61%),
  • Le désir d’affronter de nouveaux défis et le goût d’entreprendre (44%)
  • La possibilité de créer leur emploi, pour les personnes qui sont sans emploi (24%)

Certains d’entres eux déclaraient aussi avoir :

  • Une nouvelle idée de produit, de service ou de marché (14%)
  • Des exemples de réussite dans leur entourage (9%)

Et pour d’autres, entreprendre était seule possibilité pour exercer leur profession (8%).

Motivation intrinsèque VS motivation extrinsèque

En fonction de votre personnalité, vos sources de motivation peuvent être diverses et variées. On en distingue globalement, deux sortes : intrinsèque ou extrinsèque. Vous êtes-vous déjà posé la question ? Êtes-vous plutôt extrinsèque ou intrinsèque ?  Si vous analysez vos sources de motivation, vous verrez que vous avez soit tendance à être motivé(e) par des sources externes, soit au contraire par des sources internes, c’est-à-dire par vous-même.

La motivation extrinsèque

La motivation extrinsèque est une source de motivation extérieure à soi-même. L’action est donc provoquée par une circonstance extérieure à la personne.

On peut parler de motivation extrinsèque par exemple, lorsqu’on attend une promotion ou la signature d’un gros contrat et qu’on s’acharne sur le travail pour la décrocher. Les notes  lors de nos études, sont également une forme de motivation extrinsèque. Si on révise dans le but d’avoir une bonne note, c’est en effet une motivation extrinsèque.

C’est une forme de motivation très répandue, donc on peut en multiplier les exemples : la pression sociale, le salaire, la volonté de faire plaisir ou de ne pas décevoir quelqu’un, la crainte de perdre son travail etc.

La motivation intrinsèque

L’action est conduite uniquement par l’intérêt et le plaisir que l’individu trouve à l’action. On parle de motivation intrinsèque lorsqu’on agit simplement dans le but de faire cette chose, et non pas à cause d’un facteur externe. Elle nous permet ainsi de ne pas être dépendantes des conditions externes dont nous n’avons pas le contrôle (sous forme de récompense ou punition par exemple).

Pour moi, la motivation intrinsèque est directement liée avec le sens qu’on donne à notre action. Lorsqu’on entreprend, si notre objectif est d’innover, d’apporter quelque chose de nouveau par exemple, il s’agit de motivation intrinsèque. Même si notre seul objectif est de s’épanouir et de se surpasser à travers notre entreprise, on est toujours dans la motivation intrinsèque.

Je ne pense pas qu’on puisse dire d’une personne qu’elle est uniquement extrinsèque ou intrinsèque. Chacun peut avoir des périodes ou des sujets qui les motivent plus de manière externe ou interne. Mais chaque personne a sûrement une tendance.

La motivation intrinsèque parait être celle qui résiste plus, de plus longue durée et aboutissant sur de meilleurs résultats. Mais les personnes à tendance extrinsèque peuvent tout à fait se concentrer sur des causes externes leur inspirant un désir d’action, et aboutir peut-être, sur des résultats probants.

Les freins à la motivation

Lorsqu’on a une baisse de motivation, il suffit peut être de se souvenir pourquoi on a commencé ce projet. Et surtout trouver les raisons de cette baisse. Chacun peut avoir une réponse différente à ce questionnement. Mais certaines raisons de démotivation peuvent être communes à beaucoup d’entrepreneurs.

Les tâches répétitives, notamment les tâches administratives lorsqu’on est entrepreneur peuvent parfois être lourdes et contraignantes. On peut également avoir des problèmes personnels, ce qui forcément, aura un impact sur notre motivation dans notre travail. Une des raisons susceptibles de nous démotiver, c’est la perte de sens, si le projet de départ a perdu son sens pour nous, il sera difficile de garder la motivation. On peut oublier parfois le sens premier de notre démarche, pourquoi ce projet d’entreprise nous tenait tellement à cœur. Ceci dit, à mon avis les raisons citées ici ne sont absolument pas irrémédiables

motivation-entrepreneur

Travailler régulièrement sa motivation

On sait donc toutes et tous que la motivation est un puissant carburant, un véritable moteur pour travailler, surtout si on est entrepreneur(e) ! C’est bien pour cela qu’il est très important de travailler sa motivation, je dirais même de la “nourrir”. Pour cela, voici quelques suggestions intéressantes :

  • Redonner du sens : se rappeler sans cesse le sens premier de notre travail, pourquoi il nous tient tant à cœur
  • Dépasser ses peurs : on peut évidemment tenter de prévoir les risques et préparer son entreprise à d’éventuelles crises. Mais il faut éviter de se focaliser sur ce qui nous fait peur, cela risque de nous anéantir.
  • Ne pas trop réfléchir : penser moins et agir plus. Ce qui n’empêche pas que nos actions soient réfléchies et lucides. Toutefois, mieux vaut penser aux choses que l’on peut faire plutôt que de se concentrer sur des scénarios catastrophes.
  • Penser au succès : dans le même ordre idée, on reste positive ! Bien sûr, mieux vaut se remémorer ses succès, ses victoires plutôt que les échecs ou les déceptions. On peut repenser aux expériences négatives uniquement en guise de leçon, et puis c’est tout, pas la peine de s’attarder là-dessus ! Le succès d’autres personnes peut être aussi une bonne source de motivation, d’une part parce qu’ils peuvent être inspirants pour nous et d’autre part parce qu’on peut se dire : “si d’autres y arrivent, pourquoi pas moi ?!”
  • S’autoriser du repos : notre corps en a besoin et notre esprit aussi. Il faut donc s’accorder des moments de répit. Et prendre ainsi le temps de se reposer physiquement mais aussi s’aérer l’esprit, de temps en temps, cela ne fera pas de mal…

Quelques bonnes habitudes à prendre

La motivation est un état d’esprit. Et notre mode de vie a forcément un impact sur notre motivation. On ne peut pas, ne pas prendre en compte notre environnement et nos habitudes. Ainsi, pour garder sa motivation au plus haut degré, vaut mieux prendre de bonnes habitudes.

  • Avoir un environnement stimulant : lorsqu’on entreprend, l’environnement est important. C’est pour cela qu’il vaut mieux se trouver (au maximum) dans un environnement qui alimente notre motivation.
  • Avoir un programme hebdomadaire, journalier et/ou mensuel qui soit le plus réaliste et  le plus réalisable possible.
  • Se réveiller du bon pied : faire quelque chose qui nous fait plaisir dès le réveil. Se lever tôt le matin, et faire un maximum de choses bénéfiques pendant ce temps disponible (sport, marche, passer du temps avec ses proches)

Et vous? Dites nous ce qui vous a motivé, ce qui vous motive toujours à être entrepreneur(e). Est-ce que vous aussi, vous vivez des périodes où vous manquez de motivation ? Et dites nous simplement ce que vous avez pensé de cet article… Laissez-nous un commentaire 🙂

Les commentaires facebook