Comment le UX design sert les entrepreneurs ?

Un concept, un métier, une compétence, le design d’expérience est un atout pour les entreprises car ses objectifs et ses résultats sont au service du business. Il s’agit “juste” d’apprendre à se mettre à la place de son client pour lui apporter une expérience positive voire “sensationnelle” lors de l’utilisation de votre produit. Cependant, c’est une discipline peu accessible pour des raisons de coûts qui pèsent lourd sur les petites entreprises. Mais chez AkBusiness on ne s’avoue pas vaincu pour autant. Dans cet article, vous allez pouvoir vous initier à la philosophie du design d’expérience gratuitement !

Définition du UX design

Imaginons que vous vendez des céréales, votre futur utilisateur aura besoin de plusieurs éléments pour manger ses céréales : d’un bol, d’une cuillère et du lait. Autant de composants auxquels il faut penser pour rendre ce moment agréable. Le résultat final (manger des céréales) de l’expérience utilisateur devra être induit par le design d’expérience. Pour résumer, un bon design d’expérience doit pouvoir éviter grâce aux nombreuses étapes d’analyse, de réflexion et de test l’image ci-dessous.

Clairement, cette image est un “fail” total du design d’expérience de la mairie ! Les personnes trouvent plus facile de passer par la pelouse pour emprunter le passage piéton que de passer par la barrière verte.

Les étapes du UX design ou design d’expérience

Maintenant, que vous voyez un peu mieux ce qu’est le design d’expérience, voici les grandes étapes en détail.

  1. Elaborer sa stratégie : phase de recherche et d’analyse basée sur de la data collectée préalablement. Une data qu’il faudra décortiquer pour remplir les objectifs initiaux et les résultats attendus.
  2. Identifier tous les besoins : étape au cours de laquelle, il est possible de solliciter les futurs utilisateurs pour demander leur avis via des entretiens téléphoniques en suivant la méthode NUMA ou via les cartes de chaleur pour un site web.
  3. Définir une structure : Cela consiste à déterminer l’enchainement des pages, la structure globale du site ou application mobile par exemple.
  4. Réaliser les Wireframes : les premiers schémas simples pour mettre en évidence uniquement le placement des blocs qui composent l’interface. Par exemple, la fiche produit type d’un site e-commerce, il faut un emplacement de la photo du produit, texte, du bouton “ajouter au panier” etc.
  5. Créer le visuel : Une fois les étapes précédentes bien réalisées, il est temps de passer au design des interfaces.

Les quatre premières étapes sont la face cachée du design d’expérience. A noter que l’étape ultime est réalisée par une équipe d’User Interface.

User Experience VS User Interface ?

Toujours en image, voici les principales différences entre un designer d’expérience et un designer d’interfaces.

Le designer d’interface dessine l’aspect extérieur d’un produit (site web, application mobile) tandis que le designer d’expérience se met à la place du futur utilisateur. L’UX designe intervient donc en amont de l’UI Design. Le designer d’interface prend en compte les préconisations du design d’expérience pour les retranscrire à travers la typographie, les couleurs, les layouts.

Chez Heinz, le design d’expérience a changé la vie des consommateurs de Ketchup ! Avant, il fallait secouer la bouteille (en verre) fort pour faire descendre la sauce, surtout vers la fin. Pas très pratique. Aujourd’hui, la bouteille est plus souple et le bouchon vers le bas pour faciliter la descente simplement en appuyant. Quand même bien plus facile, non ?

La capacité d’une entreprise à être orientée client lui confère un avantage indéniable par rapport à ses concurrents. D’une part car l’écoute permet de répondre à leurs besoins au moment de l’utilisation du produit et d’autre part, pour déceler des nouvelles innovations sur le marché à travers les recherches et analyses effectuées.

Vous avez maintenant en tête la philosophie du design d’expérience. A pratiquer sans modération dans votre activité !