Une 7ème édition qui confirme l’engouement autour de l’entreprenariat féminin dans les quartiers

C’est ce samedi 21 septembre à la fondation Deloitte, qu’a eu lieu la 7ème édition de la finale du Concours des Entrepreneuses Plurielles.

Lancé en 2013, le concours AkB valorise de talentueuses entrepreneuses des quartiers et des minorités. L’objectif et de faire rayonner des projets et des femmes sources d’inspiration, d’encourager des rôles modèles et de motiver la mise en place de business novateurs.

Cette année encore, un jury de compétition, bienveillant et exigeant a “cuisiné” nos sept finalistes, pour qui en majorité, c’était une grande première.

finaleakb

2 membres de l’équipe Akb, les 7 finalistes, le jury

En effet, à part Dounia Hannach, fondatrice d’Abajad et Ratiba Zahdali, fondatrice de Tiny Menu, aucune des autres finalistes n’avait déjà pitché devant un jury. Malgré le stress que représente ce genre d’exercice, elles se sont toutes très bien défendues et valorisé leur projet.

Le jury était composé de Charlotte Mary, collaboratrice chez Deloitte ; Siham Jlila fondatrice de SJL Management experte en luxe et professeure en MBA et Master ; Hadj Khelil fondateur associé de Big Mama et fondateur de Bionoor ; Mehdi Bennikous président fondateur de ITSAL Invest ; Abdelaali El Badaoui CEO de Aalia Tech et président de Banlieues Santé. Ils étaient là pour challenger les finalistes, leur proposer des pistes de réflexion, des solutions et surtout de l’aide selon le secteur et les compétences de chacun.

Le jury, de gauche à droite : Hadj Khelil, Abdelaali El Badaoui, Mehdi Bennikous, Charlotte Mary, Siham Jlila

“Est-ce que je vais gagner ?”

C’est la première question de l’une des finalistes au moment où elles se préparaient à pitcher. La réponse de la présidente d’Akb est claire : “si tu es là, c’est que tu as déjà gagné !” Et elle ne croyait pas si bien dire, car les échanges avec le jury, le public, les contacts, les propositions et tous les bonus dont les finalistes ont bénéficié, lauréates ou non, ont été au delà des espérances.

Annonce surprise de l’un des membres du jury : l’accès à Station F est offert à toutes les finalistes, ainsi que la recommandation au programme Fighters. Finalement, tout le monde est reparti gagnant, d’une façon ou d’une autre.

Et si nous devons être plus concrètes, les lauréates gagnent l’un des quatre lot suivant, qui sera décerné en fonction des besoins de chacune :

Le palmarès

Le Grand Prix du jury a été décerné à Monia Smiri avec le projet de marketplace de produits ethniques Jua and Co.

Le Prix du meilleur espoir est décerné à Ratiba Zahdali avec le projet de petits pots bio halal et gourmands pour bébé, Tiny Menu.

Pour le Prix coup de cœur du public, c’est Dounia Hannach fondatrice d’Abajad, centre de formation pour l’employabilité des personnes exclues de l’emploi qui a recueilli le plus de votes du public (37%).

Enfin, le prix coup de cœur du jury revient à Hashley Auguste autrice et fondatrice de Little Nappy, les livres et les poupées qui visent une meilleure représentativité des minorités, noire en l’occurrence, auprès des enfants.

lauréates2019

Les lauréates, de gauche à droite : Hashley Auguste, Ratiba Zahdali, Monia Smiri, Dounia Hannach

Un public conquis

Malgré les fortes perturbations dans les transports en commun, le public s’est déplacé pour découvrir et soutenir les projets. Les échanges après la finale nous conforte dans l’idée qu’un tel événement booste vraiment les femmes à entreprendre, ça encourage, ça donne des idées, ça motive et ça montre que nous sommes toutes capables d’entreprendre si nous en avons l’envie et travaillons pour !

Un grand merci à tous !

Votre soutien est capital pour nous, alors on vous dit “MERCI” ! Merci à notre jury, à nos partenaires Fondation Deloitte, SJL Management, Islagraph, Klesis Consulting, Rituel Café ; à notre équipe de choc Mariama, Marianne, Aïcha et Myriam et au public présent.

Rendez-vous l’année prochaine, à partir de janvier 2020 pour une nouvelle édition du Concours des Entrepreneuses Plurielles.