Le certificat SSL est résolument devenu indispensable pour toutes les entreprises. Utiliser pour améliorer le niveau de sécurité des plateformes Web, il permet de se protéger des attaques des pirates. Encore connu sous le nom de TLS pour Transport Layer Security, cet outil permet de sécuriser la communication entre un serveur web et le navigateur qu’utilise un visiteur du site. Pour sécuriser votre site internet, le certificat se sert d’un code cryptographique difficile à déchiffrer. Concrètement, comment fonctionne-t-il et pourquoi l’installer ?

Qu’est-ce qu’un certificat SSL ?

Encore connu sous le nom de certificat numérique, le certificat SSL représente la carte d’identité numérique d’un site internet. Il se présente sous la forme d’un fichier de données qui lie les informations secrètes d’un internaute à une clé cryptographique. Ainsi, les données saisies par ce dernier sont entièrement sécurisées et inviolables. Les échanges de données entre le navigateur web de l’internaute et le serveur du site internet ne sont plus accessibles à un tiers.

Pour savoir si un site internet est équipé de l’un des certificats SSL (Secure Sockets Layer), il suffit de regarder dans la barre d’adresse du navigateur. Si le certificat est installé sur la plateforme, vous remarquerez le symbole HTTPS dans la barre. Ce signe prouve que les échanges sont sécurisés. Pour votre site internet, vous avez le choix entre plusieurs certificats :

  • Certificats SSL génériques ;
  • Certificats à validation étendue (EV SSL) ;
  • Certificats à validation de l’organisation (OV SSL) ;
  • Certificats à validation de domaine (DV SSL) ;
  • Certificats SSL pour domaines multiples (MDC) ;
  • Certificats pour les communications unifiées (UCC).

Pourquoi installer un certificat SSL ?

L’installation du certificat numérique présente plusieurs avantages. Par exemple, elle permet de rendre effective la confidentialité des données transmises. Quelles sont ces données ? Il s’agit des informations confidentielles que l’internaute ne souhaite pas divulguer. Le certificat permet de :

  • Sécuriser les transactions bancaires effectuées en ligne ;
  • Protéger les applications et les messageries web ;
  • Établir des connexions confidentielles pour le transfert des fichiers par le biais des FTP ;
  • Créer des zones de connexions aux panneaux de contrôle et les activités d’hébergement de la plateforme ;
  • Rendre fiables les transactions intranet pour une entreprise.

Les avantages du certificat SSL s’étendent aussi à d’autres domaines. Entre autres, avec le symbole « HTTPS » sur son site internet, une entreprise améliore son image de marque. Elle prouve qu’elle a à cœur de protéger les informations échangées entre ses serveurs et ses clients. C’est également un moyen de prouver sa légitimité et de donner un coup de boost à son référencement naturel. Or, bien référencé, un site optimise ses chances d’accroître son trafic.

Comment installer un certificat SSL ?

L’installation d’un certificat SSL commence par l’obtention du certificat auprès d’une Autorité de certification. Chaque année, les Autorités de certification (CA) émettent des millions de certificats SSL. Elles contrôlent ainsi le fonctionnement d’Internet et permettent de réaliser des transactions sécurisées et fiables en ligne.

L’obtention du certificat peut se faire gratuitement ou à un prix élevé. En fonction du niveau de sécurité recherché, le tarif peut avoisiner des centaines d’euros. Après le choix du certificat, il suffit de contacter un fournisseur pour l’obtenir. Une fois que vous le recevez, il faut :

  • Configurer le serveur de votre site internet et vérifier que les informations sur le WHOIS sont à jour et correspondent aux données envoyées à l’Autorité de certification ;
  • Adresser une demande de signature de certificat à l’hébergeur de la plateforme ;
  • Transférer la demande à l’Autorité de certification afin de valider le domaine et les informations sur l’entreprise ;
  • Mettre en place le certificat à la fin de la procédure.

Il faut noter que la vitesse d’obtention du certificat SSL dépend du type de certificat demandé et du fournisseur vers lequel vous vous tournez. Pour un simple certificat, il peut être utile d’attendre quelques minutes après en avoir fait la commande. En revanche, pour un certificat à validation étendue, il faut attendre jusqu’à une semaine.

Quelles sont les Autorités de certification qui existent ? Il y en a plusieurs, dont l’entreprise GlobalSign qui est reconnue par les fournisseurs de systèmes d’exploitation comme Opera, Microsoft, Mozilla, Java et d’autres. Soulignons que cette entreprise a été créée en 1996 et est considérée comme l’une des plus anciennes autorités de certification en Europe.

En conclusion, on retient que le certificat SSL est bénéfique pour le site d’une entreprise. Il permet de faciliter le transfert des données et de sécuriser les informations des utilisateurs de la plateforme. Pour l’obtenir, il faut en formuler la demande auprès des autorités de certification et attendre un délai pour le recevoir. Le délai dépend des caractéristiques du certificat demandé.