Avec une époque où la conscience écologique, mais aussi la volonté de devenir indépendant énergétiquement, prennent de plus en plus d’importance, un Plan de Mobilité a été mis en place par le gouvernement. À quoi correspond-il ? À qui est-il destiné ? Quels sont les types de mesures à envisager ? Ak Business fait le point avec vous.

Ce qu'il faut retenir :

🚲 Encouragement du vélo Promotion de l'utilisation du vélo comme moyen de déplacement.
🚌 Transports publics Incitation à utiliser les transports en commun pour les déplacements.
🕒 Aménagement des horaires Mise en place d'horaires flexibles pour limiter les pics de trafic.
💻 Télétravail Encouragement du travail à distance pour réduire les déplacements.
🚗 Covoiturage Soutien et promotion du covoiturage entre collègues.
🏠 Proximité lieu de travail Incitation des salariés à vivre près de leur lieu de travail.
💯 Entreprises de plus de 100 salariés Le Plan de Mobilité est obligatoire pour les entreprises de plus de 100 salariés sur un même site depuis 2018.

Qu’est-ce que le Plan de Mobilité ?

Si l’on devait résumer en quelques mots le Plan de Mobilité, que l’on appelle aussi parfois le P.D.E, est un ensemble de mesures à destination des entreprises afin de limiter et optimiser les déplacements des salariés pour réduire le trafic routier, ainsi que la pollution liée. Pour cela, plusieurs mesures ont été mises en avant : encouragement de l’utilisation du vélo ainsi que des transports publics, aménagement des horaires, encouragement du télétravail, aide au covoiturage ou encore accompagnement des salariés pour vivre près de leur lieu de travail. Bien évidemment, d’autres mesures sont aussi dans les cartons, mais cela vous permet d’avoir une idée concrète de ce qu’est le Plan de Mobilité.

À qui est destiné le Plan de Mobilité ?

Quand nous écrivons que le Plan de Mobilité est destiné aux entreprises, ce n’est pas entièrement vrai. En effet, toutes les entreprises ne sont pas concernées par ce plan. Ainsi, celui-ci est une obligation pour les entreprises de plus de 100 salariés uniquement, et ce, depuis le 1ᵉʳ janvier de l’année 2018 (via la loi de transition énergétique de croissance verte). D’ailleurs, il y a aussi une petite nuance à apporter : ces 100 collaborateurs doivent tous être sur le même site de travail. Par exemple, si une entreprise dispose de 30 salariés dans une ville, et de 70 dans une autre, alors elle n’est pas concernée par le Plan de Mobilité. Quoi qu’il en soit, nous ne pouvons qu’encourager les initiatives qui aident à réduire la pollution, et ce, pour le bien de chacun.