Le paiement des impôts est le facteur qui, en matière générale, fait l’objet des différends entre les contribuables et l’administration fiscale. Heureusement, l’audit fiscal permet de se prémunir contre les contentieux fiscaux et notamment d’optimiser la gestion financière de l’entreprise. Il est toujours judicieux de se faire assister par des professionnels lorsqu’on est confronté au fisc.

Les étapes et les intérêts d’un audit fiscal

Dans une entreprise, il est important d’effectuer un audit des comptes annuels avant le recouvrement des impôts. Cette opération est prise à l’initiative des dirigeants de l’entreprise concernée lorsqu’ils ne sont pas sûrs des comptes. Dans tous les cas, il est toujours conseillé de recourir à ce contrôle, en faire une procédure, et ce, que l’on soit confiant ou non par rapport aux résultats dans le grand livre comptable. Chaque cabinet d’audit à sa propre méthode de travail. Néanmoins, on retrouve toujours dans chacune d’entre elles de grandes lignes identiques. Ainsi, on trouve une étape de prise de connaissance, d’évaluation interne, d’examen des comptes financiers et un rapport. La première chose que l’auditeur fait, c’est de prendre connaissance des informations basiques concernant la société. Il s’informe sur tous les éléments constitutifs du statut de la société, dont la dénomination sociale, le siège, le capital…, mais surtout le régime fiscal. Il monte ensuite un dossier permanent.

La seconde phase de l’audit fiscal consiste à vérifier les comptes financiers. Troisièmement, toutes les informations récoltées durant la première et la deuxième étape de contrôle sont mises en relation. En dernier lieu, on justifie toutes les conclusions tirées à partir de tout le travail d’audit effectué. L’audit fiscal a pour principal but de prémunir l’entreprise contre les risques fiscaux. Il faut assurer l’exactitude de ses comptes et respecter les délais de paiement imposés pour éviter un redressement fiscal ou des pénalités. Certes, pendant un contrôle fiscal, tout contribuable a le droit de se défendre. Des fautes trop graves et flagrantes peuvent être mal vues et faire l’objet d’une sanction d’ordre pécuniaire.

Pour quelles raisons doit-on se faire assister de professionnels ?

Une bonne gestion de la fiscalité de son entreprise est tout aussi importante que la gestion de tout autre compte. Le paiement des impôts est une charge pour la société. Le fait de s’exposer à des risques fiscaux et de faire l’objet de sanctions ne serait que plus coûteux à la firme. Il est donc crucial de se conformer aux lois et d’assurer la tenue du livre comptable. Pour ce faire, il n’y a pas mieux que les services d’un expert-comptable. Ce professionnel peut être un salarié en interne. Mais il est aussi possible de solliciter l’accompagnement d’un expert-comptable à Sautron.

Souvent, on a tendance à penser qu’avec les services d’un expert-comptable, tout est en ordre. Il faut pourtant remarquer que l’administration fiscale peut toujours avoir un autre point de vue sur les déclarations avancées. Aussi, face à des comptes bien établis, le fisc peut tout de même faire une proposition de rectification. À ce moment-là, un avocat fiscaliste peut aussi s’avérer utile, surtout si l’affaire est portée devant le tribunal, à défaut de consentement des deux parties.