Pour réussir sa communication interne ou externe avec l’aide de l’affichage dynamique, vous devez choisir le bon matériel afin d’optimiser la diffusion des contenus sur les écrans. Le player d’affichage dynamique est un élément central du dispositif et mérite une attention particulière dans le choix de ses caractéristiques.

Ce qu'il faut retenir :

💻 Type de player selon le système d'exploitation Windows, Android, ou Linux en fonction des besoins et de la compatibilité.
🔧 Configuration matérielle Processeur, RAM, et stockage interne adaptés aux contenus à diffuser.
🔌 Connectivité entre player et écran Connexion filaire (HDMI, VGA, DVI) ou sans fil (Wi-Fi, Bluetooth) pour une transmission stable des contenus.
📁 Compatibilité logicielle Prise en charge des formats multimédias et intégration avec des CMS.
⚙️ Options supplémentaires Affichage interactif, multi-zones, synchronisation entre players, évolutivité et rapport qualité-prix.

Type de player selon le système d’exploitation

Le système d’exploitation du player varie en fonction des besoins de votre entreprise :

  • Player d’affichage dynamique Windows : cette solution est idéale pour les entreprises ayant déjà des équipements informatiques sous Windows. Un exemple de cette solution est le player d’affichage dynamique Windows par Iagona.
  • Player d’affichage dynamique Android : privilégiez ce type de player si vous recherchez un matériel performant à moindre coût, capable de faire tourner des applications Android dédiées à l’affichage.
  • Player d’affichage dynamique Linux : optez pour cette option si vous êtes en quête de performances et de stabilité. Ce type de player convient aux infrastructures de grande taille qui nécessitent un haut niveau de personnalisation et de sécurité.

Configuration matérielle

Processeur et mémoire vive (RAM)

La configuration matérielle minimale exigée pour un player doit être en adéquation avec les besoins d’affichage spécifiques de l’entreprise. La puissance du processeur et la quantité de mémoire vive (RAM) joueront un rôle crucial dans la fluidité de lecture des contenus multimédias, surtout s’ils sont en haute définition.

Stockage interne

Le choix de la capacité de stockage interne dépendra essentiellement de la volumétrie des fichiers à diffuser sur l’écran. Une capacité importante est nécessaire si l’entreprise souhaite afficher de nombreux contenus lourds tels que des vidéos ou des diaporamas animés. Vérifiez s’il y a une possibilité d’étendre le stockage via des cartes microSD ou des clés USB.

Connectivité entre player et écran

Connexion filaire : HDMI, VGA, DVI

La connexion filaire assure une transmission stable des signaux vidéo entre le player et l’écran. Plusieurs options sont disponibles :

  • HDMI : Il s’agit du type de connexion le plus courant pour les installations modernes. Elle transmet à la fois les signaux vidéo et audio en haute définition.
  • VGA : Cette option convient aux installations anciennes qui utilisent encore des moniteurs compatibles. Elle ne prend en charge que les signaux vidéo analogiques de résolution standard.
  • DVI : Idéal pour les écrans professionnels, il permet une transmission de signaux vidéo numériques en haute définition. Il ne transmet pas les signaux audio.

Connexion sans fil : Wi-Fi, Bluetooth

Pour faciliter l’installation et la gestion des contenus, le player peut être connecté à l’écran via des connections sans fil comme le Wi-Fi ou le Bluetooth. Cela permet d’intégrer le player d’affichage dynamique dans un réseau pour centraliser la gestion de plusieurs écrans au sein de l’entreprise.

player d'affichage dynamique

Compatibilité logicielle

Formats pris en charge

Vérifiez que le player supporte tous les formats multimédias nécessaires pour votre entreprise : images (JPEG, PNG, GIF), vidéos (MP4, AVI, MOV), documents (PDF) et des flux web (HTML, RSS) si nécessaire. Cela garantit une compatibilité maximale avec vos contenus actuels et futurs.

Intégration avec des logiciels de gestion de contenu (CMS)

Un bon player d’affichage dynamique doit être compatible avec les logiciels de gestion de contenu (CMS) les plus courants du marché. Cette intégration permettra à l’entreprise de gérer les contenus destinés à l’affichage en temps réel et de programmer les diffusions selon les besoins.

Options supplémentaires

Fonctionnalités spécifiques

Certaines entreprises ont besoin de fonctionnalités spécifiques pour leur affichage dynamique, telles que :

  • Affichage interactif : intégration avec des écrans tactiles pour une interaction directe et intuitive avec les contenus.
  • Affichage multi-zones : possibilité de diviser l’écran en plusieurs zones indépendantes pour afficher simultanément des contenus différents.
  • Synchronisation entre players : pour un affichage coordonné sur plusieurs écrans, certains players permettent de synchroniser les contenus via le réseau.

Evolutivité du player

Pour préparer l’entreprise à d’éventuelles mises à niveau, vous devez choisir un player évolutif. Assurez-vous que la compatibilité avec les formats vidéo et audio reste constante lors de mises à jour. Le modèle doit posséder des connecteurs permettant d’intégrer par la suite de nouvelles fonctionnalités (USB, HDMI, Wi-Fi, Bluetooth).

Rapport qualité-prix

Prenez en compte le rapport qualité-prix du player d’affichage dynamique choisi. Investissez dans un matériel trop coûteux n’est pas forcément justifié pour une entreprise aux besoins limités. Un player bon marché risque de présenter certaines lacunes en termes de performance ou de durabilité. Optez pour un dispositif présentant un bon équilibre entre performance et prix.

En prenant en compte ces critères dans le choix d’un player d’affichage dynamique, votre entreprise disposera d’un outil performant et adapté à ses besoins spécifiques en termes de communication et d’affichage multimédia.