Les ERP (Établissements Recevant du Public) sont tenus de respecter les normes de construction destinées à faciliter l’accès à leurs locaux aux personnes en situation de handicap. Cela suppose la mise en place de structures comme les clous podotactiles, pour l’orientation et la sécurité des personnes avec un handicap visuel. Quel est l’intérêt de ces clous ? Quelles normes régissent leur mise en place ?

Ce qu'il faut retenir :

  • Les clous podotactiles sont des dispositifs implantés dans les ERP pour orienter et sécuriser la mobilité des personnes malvoyantes et aveugles.
  • Les normes d'accessibilité en France exigent la mise en place de clous podotactiles dans les ERP pour respecter les droits des personnes handicapées.
  • Les normes précisent les caractéristiques géométriques et les exigences techniques des clous podotactiles, ainsi que leur contraste visuel.
  • Il existe différentes techniques d'installation des clous podotactiles en fonction du type de clous et des surfaces sur lesquelles ils sont posés.
  • Il est important d'utiliser des clous podotactiles avec un coefficient de frottement élevé et rainurés pour optimiser leur effet antidérapant.

L’utilité des clous podotactiles dans les ERP

Les clous podotactiles désignent des dispositifs implantés sur les surfaces et identifiables avec les pieds, les chaussures et les cannes blanches. Ce sont des équipements en relief destinés à orienter les personnes malvoyantes et aveugles et à sécuriser leur mobilité dans les ERP. Ils sont souvent installés au niveau des marches d’escaliers, passages piétons et ascenseurs.

Si vous tenez un ERP, il est possible de vous procurer ces dispositifs auprès d’une entreprise de fabrication de clous podotactiles, afin de sécuriser la circulation des personnes avec un handicap visuel. Ainsi, avec son pied ou au toucher avec sa canne, toute personne malvoyante ou aveugle sait systématiquement qu’elle est dans une zone dangereuse et qu’elle doit faire attention, pour éviter une chute accidentelle.

Les normes d’accessibilité en France

La mise en place de clous podotactiles pour alerter des zones à risques et délimiter les passages repose sur des normes claires. Ainsi, les ERP doivent s’inspirer de ces normes d’accessibilité, pour implanter ces équipements en relief, au risque d’enfreindre plusieurs lois et arrêtés. La loi N°2005-102 du 11 février 2005 est un exemple de norme d’accessibilité en France.

Elle stipule que les cadres bâtis, les espaces publics et les systèmes de transport doivent être accessibles à tous, sans discrimination aucune. L’arrêté du 20 avril 2017 relatif à l’accessibilité aux personnes handicapées dans les ERP est aussi une norme qui s’inscrit dans la même veine. Elles font écho à la norme NF P98-351 et à l’arrêté du 8 décembre 2014 sur l’accessibilité des ERP et IOP (Installations Ouvertes au Public) aux handicapés.

La norme NF P98-351 concerne les dispositifs destinés à éveiller la vigilance des personnes aveugles et malvoyantes le long de la chaîne de mobilité. Elle précise les caractéristiques géométriques et les exigences techniques liées à la mise en place des dispositifs de surface comme les clous podotactiles. Cette norme définit aussi le sens et le contraste visuel de ces solutions.

Clous podotactiles

Comment installer les clous podotactiles ?

Il existe différentes techniques pour installer des clous podotactiles. Elles dépendent du type de clous. Les clous à sceller par exemple se posent par scellement chimique. Ils sont adaptés aux espaces intérieurs et extérieurs qui enregistrent un trafic important. Cependant, les clous à sceller ne sont pas adaptés aux surfaces en verre, bois et carrelage.

Quant aux clous à enfoncer, ils sont installés par scellement mécanique grâce à une cheville en plastique. Ils se prêtent à une pose en intérieur et en extérieur, tant que celle-ci n’est pas réalisée sur des surfaces friables et cassantes. Ces équipements en relief sont indiqués pour les espaces à trafic modéré. Les clous préadhésifs, quant à eux, sont à coller, uniquement en intérieur. Peu importe le type de pose, il est important d’utiliser des clous podotactiles ayant un coefficient de frottement à l’état mouillé supérieur à 0,45. Ils doivent aussi être rainurés pour optimiser leur effet antidérapant.