Les déperditions de chaleur diminuent le confort thermique à l’intérieur du logement et augmentent sa consommation énergétique. Pour y faire face, il faut rénover les parties de la maison qui sont mal isolées. Il faut savoir que le toit engendre près d’un tiers des pertes de chaleur dans un logement. L’une des principales causes est un manque d’isolation au niveau du plafond. Découvrez ce qu’il faut savoir sur l’isolation thermique par le plafond.

Ce qu'il faut retenir :

  • L'isolation thermique par le plafond est une solution efficace pour réduire les déperditions de chaleur dans un logement et améliorer le confort thermique.
  • Pour un plafond rampant, il est possible d'opter pour un plafond collé avec un isolant mince ou un faux plafond avec un isolant plus dense.
  • Différents matériaux d'isolation peuvent être utilisés, tels que les isolants minces, rigides ou multicomposants, ainsi que les laines minérales, végétales ou animales.
  • L'isolation thermique par le plafond offre plusieurs avantages, tels que la réduction de la consommation énergétique, l'amélioration de l'isolation phonique et la valorisation du logement sur le marché immobilier.
  • Il est recommandé de confier les travaux d'isolation à des artisans qualifiés et certifiés, qui maîtrisent les techniques d'isolation et respectent les normes en vigueur.

Comment fonctionne l’isolation thermique par le plafond ?

L’isolation thermique par le plafond offre de nombreux avantages aux habitations et aux occupants. Vous devez néanmoins vous assurer de faire réaliser l’isolation thermique de votre plafond par une entreprise spécialisée en isolation de toiture et des combles, pour obtenir un résultat optimal. Ces spécialistes suivent un principe donné et utilisent des matériaux spécifiques pour réaliser des travaux de qualité.

L’isolation thermique du plafond : comprendre le principe

L’isolation thermique des plafonds est une étape essentielle quand on se lance dans la rénovation énergétique d’une habitation. Dans ce cas, l’isolation par l’intérieur est la solution la plus efficace et la plus économique pour limiter au maximum les déperditions thermiques par le plafond. Pour réaliser cette opération, il faudra tenir compte de la situation du plafond à isoler :

  • Pour un plafond rampant, c’est-à-dire situé sous le toit : vous avez le choix entre deux types d’isolation. Vous pouvez choisir un plafond collé avec un isolant mince pour recouvrir le plafond existant. À défaut, vous pouvez opter pour un faux plafond avec un isolant plus dense selon l’espace libre.
  • Pour un plafond droit, localisé entre deux étages : il faudra combiner l’isolation thermique et phonique.

Il est conseillé de faire réaliser un audit par un professionnel afin de choisir la méthode la plus adaptée.

Quels matériaux pour une isolation thermique du plafond ?

Pour isoler votre plafond, vous avez le choix entre plusieurs matériaux d’isolation. Il faudra choisir en tenant compte du type de pose.

Pour un plafond collé

Pour ce type de pose, l’idéal est de choisir des isolants minces ou rigides. Vous pouvez opter pour des isolants monocomposants comme les dalles et les rouleaux en PVC et polystyrène. Certains sont structurés et peints pour garantir une bonne finition dès la pose. D’autres sont en revanche à enduire, à peindre ou à recouvrir pour offrir un aspect charmant. C’est le cas de la mousse polyuréthane ou encore le liège.

On a ensuite les isolants multicomposants. Ce sont les plus performants et ils sont souvent conçus en dalles ou en rouleaux. Ils se composent de plusieurs matériaux (l’aluminium, le polyuréthane, le liège…) assemblés en une épaisseur réduite. Ils assurent une isolation thermique et acoustique plus efficace. On peut donc les utiliser pour isoler aussi bien les plafonds rampants, que les plafonds droits.

isolation thermique par le plafond

Pour un faux plafond

Dans le cas d’un faux plafond, vous devrez privilégier les isolants épais. Étant moins techniques, ils offrent un excellent rapport qualité/prix. Ils doivent cependant avoir une épaisseur importante pour être performants sur le long terme. Si possible, vous pouvez choisir des isolants ayant plusieurs couches. Parmi les matériaux les plus recommandés, on retrouve les laines minérales (laine de verre, de roche…) et les laines végétales (chanvre, lin, ouate de cellulose…). Vous pouvez aussi utiliser des laines animales, de préférence celles qui s’appliquent en une seule couche en rouleaux.

Un traitement au sel de bore est indispensable pour protéger les matériaux des champignons, des moisissures et éventuellement du feu. Si vous avez des plafonds suspendus bois, vous avez également la possibilité d’utiliser les isolants en vrac. Le bois employé dans ce cas doit être assez épais pour ne pas céder sous la masse. On doit aussi pouvoir accéder facilement au plénum depuis l’étage supérieur.

Les avantages de l’isolation thermique par le plafond

Une bonne isolation thermique par le plafond permet d’éviter les déperditions de chaleur. Il devient ainsi possible de garder la chaleur à l’intérieur de la maison pour profiter d’une température appropriée en hiver comme en été. Une solution simple pour réduire la consommation énergétique de votre logement et faire des économies sur vos factures. Outre la performance thermique, ce type d’isolation permet aussi d’améliorer le confort acoustique en optimisant l’isolation phonique. Le logement bénéficiera par ailleurs d’une meilleure ventilation, ce qui réduira les risques d’humidité. Une bonne isolation thermique par le plafond contribue aussi à réduire l’impact environnemental de votre maison.

Elle prendra ainsi plus de valeur sur le marché immobilier. En cas de revente, vous pourrez mieux valoriser votre logement auprès des acheteurs potentiels. Étant donné que l’isolation thermique par le plafond fait partie des travaux de rénovation énergétique, elle est alors éligible à des subventions et aides de l’État. Vous pouvez recourir à ces dispositifs pour réduire vos dépenses.

Pourquoi faire réaliser ses travaux d’isolation par un artisan qualifié ?

Pour être certain d’isoler efficacement vos plafonds, il est recommandé de confier les travaux à des artisans qualifiés et certifiés. Étant des experts du domaine, ceux-ci maîtrisent les différentes techniques d’isolation thermique, peu importe la partie à isoler. Ils connaissent les matériaux qu’il faut utiliser pour obtenir un bon rendement. Après avoir effectué le diagnostic thermique de votre plafond, ils pourront vous conseiller sur le choix des isolants à privilégier et les techniques à utiliser pour l’isoler correctement. Ils savent de surcroît où se procurer ces matériaux de qualité au meilleur prix. Cela vous permettra de gagner du temps et de l’argent.

Lors des travaux, ils veilleront à respecter les normes en vigueur en termes de performances énergétiques. Vous aurez donc la garantie d’avoir un logement plus performant, moins énergivore et plus respectueux de l’environnement. En confiant ces travaux à des artisans certifiés RGE, vous profiterez par ailleurs de certains avantages fiscaux. Vous pourrez ainsi profiter d’une TVA à 5 %. Comme les travaux sont en rapport à la rénovation énergétique, vous aurez aussi droit à une diminution d’impôts sous certaines conditions. Vous êtes certain que vous bénéficierez d’un travail de qualité avec un artisan expérimenté.