En tant que professionnel, il est important de faire une auto-évaluation de temps en temps. Cela permet de recenser ses inaptitudes, d’entreprendre des actions pour régulariser ce qui n’est pas au point. Toutefois, il faut suivre une certaine directive pour bien faire son bilan et savoir comment améliorer ses compétences.

Ce qu'il faut retenir :

📊 Auto-évaluation Faire un bilan de ses compétences.
📝 Inventaire des aptitudes Identifier points forts et points faibles.
🔍 Analyse des performances Évaluer ses réalisations et feedbacks reçus.
👥 Accompagnement professionnel Recevoir de l'aide d'un coach ou professionnel.
📚 Formation continue Investir dans le développement de ses compétences.
💼 Stage en entreprise Acquérir de l'expérience en situation réelle.
📄 Mise à jour du CV Valoriser ses nouvelles compétences sur son CV.
🔗 Réseautage professionnel Utiliser les réseaux sociaux pour se faire connaître.

Faites l’inventaire avec un bilan de compétences

Pour faire une évaluation, il faut dans un premier temps procéder à un inventaire de vos aptitudes et de vos points forts. Ensuite, vous devrez recenser vos points faibles, ces imperfections qui vous empêchent de donner le meilleur de vous-même. Pour ce faire, munissez-vous d’un stylo et d’une feuille de papier.

Posez-vous des questions sur votre façon d’exécuter des tâches ou des missions. Il est possible de recenser des indices de performance en fonction des marchés gagnés, des appréciations faites par vos collaborateurs ou supérieurs. À travers la facilité d’exécution de vos fonctions, vous pouvez aussi découvrir vos talents.

Pour vous faciliter la tâche, des coachs peuvent vous aider dans cette démarche. Comme on peut le voir sur le site Même Pas Cap!, il est également possible de réaliser un bilan de compétences. La démarche se décompose en plusieurs étapes, durant lesquelles vous êtes guidé progressivement.

Un bilan de compétences s’entreprend souvent dans le cadre d’une reconversion professionnelle ou d’une recherche d’un emploi. Il faut retenir que les procédés varient selon que vous soyez novice, débutant avancé, compétent, pro ou expert.

Les angles d’analyse de vos capacités et aptitudes diffèrent d’un niveau à l’autre. À partir de cette première étape, vous pouvez déjà mettre en lumière vos compétences commercialisables. C’est sur celles-ci que repose essentiellement votre vie professionnelle. Par la suite, il vous faudra trouver des solutions visant à vous améliorer.

Suivez des cours ou participez à des ateliers

À cette étape, il est question d’investir sur votre propre personne. C’est le moment pour vous de développer ces compétences que vous jugez inexistantes ou non exploitées. Pour cela, il faudra suivre des formations continues si vous êtes déjà en entreprise. Pour une insertion dans le monde professionnel, il est préférable de suivre des cours particuliers.

Si votre choix de carrière requiert des aptitudes de leadership, de management des ressources humaines, il faudra nécessairement vous former. De nos jours, les formations en ligne facilitent énormément la tâche. Vous n’aurez pas besoin de délaisser votre emploi par exemple, pour répondre présent en salle de cours.

Acquérir des connaissances supplémentaires est aussi possible grâce à une immersion dans le monde professionnel. Cela peut se faire au moyen d’un stage rémunéré ou non, en fonction des opportunités trouvées. Cette mise en situation sera très instructive et formatrice pour la suite du processus.

Cette solution permet de découvrir le fonctionnement du secteur d’activité visé. Il s’agit également d’un moyen efficace d’apprendre et maîtriser les rouages d’un métier. Le but ? Peaufiner votre projet professionnel ou le changer pour un choix plus favorable.

évolution de carrière

Peaufinez votre CV et votre portfolio pour vous démarquer

À l’issue de votre formation ou de votre stage, vous acquerrez forcément une expérience en plus, qui devra être mentionnée sur votre curriculum vitae. Cela vous donnera plus de chances de vous faire recruter par un employeur. De la même manière, une formation en alternance ou un stage professionnel sont autant d’atouts à votre actif.

Les renseigner dans votre CV est dans votre intérêt. Le recruteur pourra visualiser votre profil et prendre connaissance de vos aptitudes. Dans le cas où vous auriez déjà fait vos preuves dans ce domaine de compétences, vous pourrez jouer de cela pour évoluer.

Mettez si possible au point un portfolio et soyez créatif. Ne manquez pas de mettre en exergue vos talents et aptitudes à travers ce dernier. Ce sera une excellente façon de vous vendre aux recruteurs, de leur montrer ce que vous valez réellement. Avoir de bons contacts pour vous recommander sera également une plus-value.

Faites-vous connaître par les réseaux sociaux !

L’une des meilleures façons de vous faire connaître est de passer par les réseaux sociaux. Ce sont des canaux de communication et de publicité très efficaces. Misez sur les réseaux professionnels tels que LinkedIn pour facilement intégrer le marché de l’emploi. Soignez votre image et votre profil afin d’être pris au sérieux par les recruteurs.

Ne négligez pas le réseautage pour mieux intégrer le secteur d’activités visé. Vous pouvez aussi miser sur le bouche-à-oreille pour vous faire connaître. Impliquez vos connaissances, vos proches, vos collaborateurs.

Une évaluation de compétences peut se faire suivant différents procédés. Il peut s’agir d’un travail personnel, d’un test. Mieux, il est possible de se faire accompagner par un professionnel pour être mieux guidé. Par la suite, il faudra envisager des formations et trouver des moyens efficaces pour se faire connaître.