Alors qu’on avait tendance à invisibiliser le métier de doubleur puisqu’il n’apparaît jamais à l’écran lorsqu’on regarde un film ou bien une série, on peut constater que ces dernières années, celui-ci est passé au premier plan. Il faut dire que nous sommes nombreux à avoir été bercés durant notre enfance par certains doubleurs et doubleuses francophones capables de jouer différents personnages sans sourciller. Et lorsqu’on les identifie, c’est un sentiment d’admiration qui nous gagne. Bien qu’il soit possible de s’adonner aux doublages chez soi, qu’est-ce qu’une formation dans le milieu pourrait vous donner en plus ?

Ce qu'il faut retenir :

🎙️ Pratique intensive Formation avec des professionnels expérimentés pour des progrès rapides.
💰 Coût du matériel L'aménagement d'un studio professionnel peut être très onéreux.
🔊 Environnement sonore Nécessité de gérer les effets de réverbération pour des enregistrements de qualité.
🎚️ Accompagnement en studio Avoir un professionnel pour gérer les prises et le montage permet de se concentrer sur son jeu de comédien.

Un perfectionnement plus rapide avec une équipe de pros

Pour vous perfectionner dans le doublage de voix plus rapidement et surtout plus efficacement, une formation de pratique intensive est probablement la voie royale. En effet, comme vous serez entouré de professionnels du secteur qui ont déjà fait leurs preuves et qui ont de l’expérience, vous pourrez vous attendre à des progrès considérables sur un ou deux jours. N’oubliez pas qu’en plus des doubleurs et doubleuses, vous vous retrouverez avec un ingénieur du son et un ou plusieurs directeurs artistiques.

N’oubliez pas au passage qu’un bon doubleur se doit d’être un bon comédien avant tout et il vaut mieux avoir l’avis d’expert si vous souhaitez être certain que votre jeu est bien adapté. Ce n’est pas toujours quelque chose que l’on peut juger seul devant son miroir et même si certaines remarques vous paraîtront injustes, elles seront nécessaires si vous souhaitez vous améliorer et espérer décrocher un rôle un jour !

Du matériel de professionnel dans un cadre idéal

Si beaucoup de personnes n’hésitent pas à suivre une formation pour ce qui est du doublage, c’est en grande partie parce qu’aménager un studio chez soi coûte très cher. Il devient alors compliqué de s’entraîner et de se perfectionner dans de bonnes conditions. Car en plus de nécessiter un micro professionnel pouvant atteindre facilement les 1000€, le métier de doubleur se doit d’être pratiqué dans un environnement propice à l’enregistrement de son. Il faut donc bien gérer les effets de réverbération afin d’éviter que l’écho ne soit trop important.

De plus, durant la phase d’enregistrement, être accompagné est un plus, car vous n’aurez pas à gérer vous-même toutes les prises et le montage. Cela vous permettra entre autres de rester concentré uniquement sur votre texte et votre jeu de comédien, ce qui est sans doute le plus important en ce qui vous concerne. Bon courage !