La prothésiste ongulaire ou la spécialiste des ongles est de plus en plus sollicitée ces dernières années. Aujourd’hui, beaucoup de personnes ont compris qu’il faut prendre soin de son corps et de son apparence. Pour parfaire leurs beautés, les hommes comme les femmes n’hésitent plus à se faire chouchouter les ongles par un professionnel. Si vous recherchez un emploi qui combine la créativité et esthétisme, le métier de prothésiste ongulaire est peut-être fait pour vous ! Voici tout ce que vous devez savoir pour devenir prothésiste ongulaire.

Ce qu'il faut retenir :

  • Le métier de prothésiste ongulaire est de plus en plus populaire et recherché par les hommes et les femmes qui souhaitent prendre soin de leur apparence.
  • Les qualités nécessaires pour devenir prothésiste ongulaire incluent la précision, l'attention aux détails, la créativité, et de bonnes pratiques d'hygiène.
  • Aucune qualification particulière n'est requise pour devenir prothésiste ongulaire, mais une formation est recommandée pour acquérir les bases du métier.
  • Le salaire d'une prothésiste ongulaire dépend du lieu de travail et de son statut, mais en début de carrière, il peut se situer entre 1400 € et 1600 € par mois. Travailler à son compte peut également permettre de gagner de l'argent supplémentaire.

Qu’est-ce qu’un prothésiste ongulaire ?

Une prothésiste ongulaire est une spécialiste de beauté qui maîtrise toutes les techniques pour créer la manucure ou la pédicure parfaite. Ce métier est la plupart du temps exercé par les femmes. C’est pourquoi on l’appelle esthéticienne ou styliste des ongles. Ce spécialiste de la beauté est responsable du soin et de l’apparence des ongles d’une femme ou d’un homme.

La mission de la prothésiste ongulaire est de sublimer les mains et les pieds de ceux qui viennent vers elle. Elle donne tous les soins nécessaires aux ongles des mains et des pieds pour qu’ils soient beaux et impeccables. Pour cela, elle peut poser de faux ongles, appliquer du vernis, des bijoux, des stickers, des strass, etc.

Elle peut également embellir les ongles en les parant de prothèses ongulaires. Grâce à son savoir-faire, la différence entre l’ongle et la prothèse ne se remarque même pas. Ainsi, la cliente obtient un effet très naturel.

Les manucures et les pédicures sont l’un des rares luxes dont certains hommes et femmes ne peuvent se passer. Il n’est donc pas étonnant que ce métier soit à la mode. Une prothésiste ongulaire peut travailler dans un salon ou un spa avec d’autres esthéticiennes ou travailler à domicile.

Quelles sont les qualités requises pour devenir prothésiste ongulaire ?

Certaines qualités sont nécessaires pour devenir prothésiste ongulaire. Ces qualités sont recherchées par les employeurs si vous comptez travailler dans un centre de beauté. Elles sont également appréciées par les clientes si vous travaillez à votre compte.

  • Être soigneuse
  • Avoir des ongles et une apparence impeccables
  • Être attentionnée, patiente, souriante et à l’écoute de ses clients
  • Être rigoureuse
  • Faire attention aux détails
  • Avoir de bonnes pratiques d’hygiène
  • Avoir de l’habileté et une bonne dextérité manuelle
  • Faire preuve de créativité
  • Avoir le sens de l’esthétisme
  • Bien connaître toutes les techniques du métier
  • Avoir le sens du contact et une bonne aptitude à communiquer facilement avec les autres

Si vous êtes prothésiste ongulaire à domicile, vous devez suivre les tendances et être en mesure de proposer des nouveautés. Avoir un véhicule pour vous déplacer est un atout, car vous aurez à effectuer de nombreux déplacements. Une prothésiste ongulaire est constamment en contact avec les clients, vous devez donc veiller à avoir d’excellentes aptitudes relationnelles et offrir un bon service client.

Par ailleurs, avant de commencer par travailler sur les ongles d’une cliente, la prothésiste doit se renseigner sur les habitudes, les allergies, les traitements médicaux, ainsi que l’état de santé de cette dernière.

Quelles qualifications faut-il pour devenir prothésiste ongulaire ?

Pour devenir prothésiste ongulaire, aucune qualification particulière n’est exigée. Ainsi, si vous avez au moins 3 ans d’expérience professionnelle, vous pouvez postuler dans les instituts de beauté, les salons de coiffure ou les spas.

En revanche, si vous n’avez aucune expérience, il sera nécessaire de suivre une formation pour connaître les bases du métier de prothésiste ongulaire. Cela rassure vos futurs employeurs ou votre future clientèle si vous vous mettez à votre compte.

Cela montre que vous avez les connaissances nécessaires pour exercer cette profession. Les formations proposées à cet effet sont diverses et accessibles dès le niveau 3e. Vous pouvez les suivre à distance ou en l’alternance. Pour évoluer dans votre carrière, vous pouvez suivre des formations diplômantes et obtenir un CAP Esthétique option Soin du Corps. Cette formation est nécessaire pour proposer la manucure dans ses prestations.

Avant de suivre une formation, prenez en compte votre budget et vous renseignez la fiabilité du centre de formation. Aussi, renseignez-vous sur les aides possibles. Par exemple, il est possible de choisir la profession de prothésiste ongulaire à l’occasion d’un Congé Individuel de Formation (CIF) ou de faire financer votre formation par le Pôle Emploi si vous êtes au chômage depuis une longue période.

Vous pouvez également devenir prothésiste ongulaire vous installant à votre compte. Pour cela, vous devez choisir le bon statut juridique (auto-entrepreneur ou micro-entreprise). Avec ce statut, vous pouvez choisir de travailler à domicile ou d’ouvrir un institut. Cela suppose une charge de gestion administrative plus importante. Il faut également prévoir un budget pour vous équiper en matériels.

Quel est le salaire d’une prothésiste ongulaire ?

Le salaire d’une prothésiste ongulaire dépend de son lieu de travail. Les prothésistes ongulaires indépendantes peuvent fixer leurs propres tarifs, tandis que certains salons proposent un salaire annuel et d’autres un salaire mensuel. Les spas haut de gamme peuvent offrir des salaires plus élevés.

En début de carrière, le salaire moyen d’un prothésiste ongulaire peut se situer entre 1400 € et 1600 €, tout dépend de l’expérience et du lieu de travail. Le salaire moyen d’une prothésiste ongulaire indépendant dépend de son aptitude entrepreneuriale et de son investissement. Elle fixe ses tarifs par traitement d’ongles. Vous devez alors faire des recherches afin de proposer des prix compétitifs.

Devenir prothésiste ongulaire indépendamment d’un autre emploi est également un bon moyen de gagner de l’argent supplémentaire et peut constituer un choix de carrière flexible.