Ecouter l'article

On estime qu’un Français actif sur 10 change de métier au cours de sa vie professionnelle. Loin d’être une aventure, la reconversion professionnelle est un choix qui doit suivre un cheminement bien précis. Si vous souhaitez changer de métier, vous pouvez faire un bilan de compétences, vous informer sur les métiers qui vous attirent et trouver un financement pour une formation.

Faites un bilan de compétences en ligne

Lorsque vous souhaitez vous lancer dans une nouvelle carrière, la première des choses est de faire un état des lieux de vos compétences. Le bilan de compétences est le meilleur moyen pour cela. Non seulement vous aurez une vue d’ensemble sur vos points forts, mais aussi un aperçu objectif de vos faiblesses. Le bilan de compétences, comme ce que propose le Cabinet Godiveau, peut aujourd’hui être réalisé en ligne.

Vous trouverez sur le web des programmes de bilan de compétences complets, afin de vous trouver une nouvelle voie. Après ce bilan, différents métiers vous correspondant en ressortiront. À vous ensuite de vous informer sur ces métiers et de trouver les formations adéquates.

Pourquoi souhaitez-vous faire une reconversion professionnelle ?

L’une des priorités lorsque vous souhaitez changer de métier est de vous demander les raisons de ce changement. En général, l’envie de procéder à une reconversion survient lorsque l’on n’est plus épanoui dans son travail actuel. Si les besoins d’une personne ne sont pas satisfaits par son travail actuel, elle commencera à analyser différents plans d’action qui peuvent apporter une plus grande satisfaction à ses besoins. Le volet économique est aussi une raison suffisante pour vouloir effectuer une reconversion professionnelle. L’envie d’un salaire plus agréable ou de conditions de travail moins pénibles peut pousser une personne à prendre une décision radicale concernant sa vie professionnelle.

bilan de compétences

Informez-vous sur les métiers qui vous attirent

Une étape fondamentale pour trouver votre futur métier est de toujours être à l’écoute de vos émotions, afin d’identifier quelles sont les choses qui vous motivent le plus. Faites une liste de vos passions pour savoir quel métier vous attire. N’hésitez surtout pas à essayer de nouvelles choses. Si vous êtes passionné par certaines activités, comme un sport ou un art, n’hésitez pas à vous renseigner sur les conditions pour pratiquer un métier en lien avec ce domaine.

Durée de la formation, salaire, possibilité de recrutement à la sortie de l’école sont des points à ne surtout pas négliger. Même si quelque chose ne vous intéresse pas particulièrement, sortir de votre zone de confort et faire de nouvelles activités vous fera passer de bons moments. Vous pourrez ainsi trouver votre passion en cours de route.

Quels financements pour une formation ?

Le coût d’une formation professionnelle peut vous dissuader de poursuivre vos rêves de reconversion. Il ne faut pas vous décourager. Il existe en France des mécanismes qui aident à financer les projets de reconversion professionnelle. En voici quelques-uns :

  • le CPF : le CPF permet aux salariés de financer les projets de formation, qu’il s’agisse de formation en rapport avec votre travail ou d’autres types de formation,
  • le Plan de Développement des Compétences : ce levier peut être mis en place par l’employeur. Le but est de permettre à l’employé de bénéficier de son salaire tout en suivant une formation professionnelle. Il convient à ceux qui veulent acquérir de nouvelles connaissances tout en restant dans la même entreprise,
  • l’aide individuelle à la formation : l’AIF est une aide qui s’occupe des formations qui ne sont pas prises en compte par les autres mécanismes de financement. Seuls les personnes en Convention de Reclassement personnalisé, les demandeurs d’emploi, les salariés en Contrat de transition professionnel et ceux sous contrat de sécurisation professionnelle peuvent bénéficier de cette aide.

Vous avez à présent toutes les clés en main pour réussir au mieux votre reconversion et trouver votre voie professionnelle.