L’étude de sol géotechnique représente l’étape qui précède la construction d’une maison. Indispensable, elle permet de prendre des dispositions pour garantir la solidité du bâtiment. Que faut-il savoir sur cette étude ?

Ce qu'il faut retenir :

  • Une étude géotechnique des sols est une analyse du sol d'un terrain effectuée par un géotechnicien afin de connaître les caractéristiques mécaniques du terrain et évaluer les risques naturels et géotechniques.
  • Les résultats de l'analyse du sol permettent de déterminer le type de fondation le plus approprié pour garantir la résistance et la sécurité du bâtiment.
  • La réalisation d'une étude géotechnique est obligatoire selon la loi ELAN, en fonction de l'emplacement du terrain.
  • Les méthodes utilisées lors d'une étude géotechnique comprennent l'étude du lieu, la reconnaissance visuelle, la mesure de densité et de résistance du sol, le calcul de frottement et le forage pressiométrique, ainsi que des tests en laboratoire.
  • L'étude de sol doit être réalisée par un bureau d'étude spécialisé en géotechnique avant la construction ou la vente d'un terrain non bâti, principalement dans les régions exposées à des phénomènes naturels.

Qu’est-ce qu’une étude géotechnique des sols et quels sont ses objectifs ?

L’étude géotechnique est une analyse du sol de votre terrain, effectuée par un géotechnicien. Elle permet dans un premier temps de connaître les caractéristiques mécaniques du terrain sur lequel sera implanté le bâtiment. Ensuite elle permet d’évaluer les différents risques naturels de la région et leur impact sur la future construction. Autrement dit, l’étude géotechnique vous permet de connaître le type de sol de votre terrain. Les résultats de l’analyse du terrain peuvent révéler la présence éventuelle d’argile, la viabilité du terrain, les risques géotechniques et naturels ainsi que le niveau piézométrique.

Sur la base des résultats obtenus, les experts apportent des recommandations sur le type de fondation le plus approprié à réaliser. Le but de ces recommandations est de garantir la résistance du logement et par conséquent la sécurité des occupants à l’avenir. Il est d’ailleurs possible de se rendre sur mygeo.fr pour effectuer une étude géotechnique d’un terrain avec l’assurance de bénéficier d’une expertise de qualité. Par ailleurs, la loi ELAN rend la réalisation de cette étude obligatoire selon l’emplacement de votre terrain.

Étude de sol géotechnique

Quelles sont les méthodes utilisées au cours d’une étude de sol ?

La première étape du processus est l’étude du lieu. Cela consiste à réaliser une enquête locale sur des chantiers précédents et à lire les cartes géologiques. Le but étant non seulement d’identifier les risques du site, mais aussi le contexte géologique. Grâce à l’étude du lieu, le type de reconnaissance à réaliser est mieux adapté. La deuxième étape est la reconnaissance visuelle qui se traduit par des fouilles du sol. Cela implique l’usage d’un équipement spécifique et l’enregistrement des paramètres recueillis.

L’étape de la mesure de densité du sol ainsi que de sa résistance vient ensuite. Ces mesures sont prises à l’aide de différents appareils tels que les pénétrodensitographes et les pénétromètres. Le géotechnicien procède à présent à un calcul de frottement en usant d’un pénétromètre statique, puis réalise un forage pressiométrique. Enfin, grâce à des tests en laboratoire, la teneur en eau et en argile du sol est déterminée.

Qui doit réaliser une étude de sol et quand doit-elle être effectuée ?

L’étude de sol nécessite une grande expertise. La tâche doit être confiée à un bureau d’étude spécialisé en géotechnique. Avant de choisir un expert, il est conseillé de s’assurer de ses compétences dans le domaine. En effet, seule une structure qualifiée et reconnue apte à intervenir pour une telle mission est en mesure de réaliser une analyse complète.

Pour ce qui est du moment où la réaliser, la loi française exige qu’une étude géotechnique soit faite avant la construction ou la vente de tout terrain non bâti. Cela dit, ce diagnostic ne concerne pas tous les terrains constructibles. En effet, seuls les terrains se trouvant dans une région exposée à certains phénomènes naturels sont concernés. Pour assurer la solidité et la sécurité de votre futur bâtiment, il est souhaitable de toujours commencer par une étude du sol.