Vous avez la fibre artistique et vous nouez une certaine passion pour la photographie ? Avez-vous déjà pensé à vendre vos photos pour gagner un peu d’argent et arrondir vos fins de mois ? Vendre ses photos à partir de différentes plateformes est un moyen de se faire de l’argent sur internet. Sans plus attendre, découvrez tout ce dont vous avez besoin de savoir pour vendre des photos sur internet.

Que disent les droits d’auteurs ?

Théoriquement, toutes les images que vous voyez sur le Net sont des propriétés privées. Il est important de noter que les photos n’ont pas besoin d’une mention très explicite pour être libre de droit ou non. Une fois que vous prenez votre appareil photo et que vous appuyez sur le déclencheur, vous devenez instantanément propriétaire de cette photo. Toutefois, on peut catégoriser les photos en plusieurs types :

Libre de droits

Les photos libres de droit sont les photos auxquelles son auteur s’est totalement désengagé de ses droits. L’image devient alors une propriété publique et tout le monde peut l’utiliser.

Usage éditorial uniquement

Les photos dites à usage éditorial sont des photos qui ne peuvent être utilisées que dans le cadre d’une production éditoriale. Autrement dit, les images ne peuvent être utilisées que pour la diffusion d’un article et dans le cadre d’un reportage et non à des fins promotionnelles ou à usage marketing.

Droit à l’image vendeur

Le droit à l’image permet à tout un chacun de faire respecter ses droits à la vie privée. Donc, pour une utilisation de l’image, un accord écrit du propriétaire reste une nécessité.

Creative commons

Creative commons est une association à but non lucratif qui a pour objectif d’aider les créateurs à faire valoir leurs droits d’auteur sur la vente des photos en ligne. Pour cela, Creative Commons va créer des licences permettant aux auteurs de définir et de préciser à l’avance les modalités d’exploitation de leurs œuvres. On peut distinguer six différents types de licences :

1. CC-Zero

Pour le premier cas de figure, l’auteur a renoncé à tous ses droits en tant qu’auteur. L’image devient donc une image libre de droits.

2. CC-BY

Ce type de licence autorise tout type d’exploitation de l’œuvre à condition de mentionner le nom de l’auteur. L’image peut donc être utilisée à différents types de fins commerciales ou création de photos dérivées. C’est la seule licence qui offre une autorisation maximale à l’utilisateur.

3. BY-ND

En optant pour cette licence, l’auteur donne l’autorisation à l’utilisateur de diffuser son œuvre même à des fins commerciales. Toutefois ce dernier n’est pas autorisé à apporter des modifications à la photo et il a l’obligation de mentionner le nom du propriétaire.

4. BY-NC-ND

Il s’agit de la licence la plus restrictive. L’utilisation de l’image ne doit pas se faire dans un cadre commerciale. La diffusion de la photo est possible uniquement si l’utilisateur n’effectue aucune modification et que l’auteur est mentionné.

5. BY-NC

En choisissant cette licence, l’auteur accorde l’utilisation, la modification et la diffusion de sa photo sauf pour une fin commerciale. La mention de l’auteur reste tout de même obligatoire.

6. BY-NC-SA

Grâce à cette option, les utilisateurs pourront profiter d’une image à des fins non commerciales. La création d’objets dérivés reste également possible à condition que la distribution ou diffusion se fasse sous la même licence. La mention du nom de l’auteur reste une obligation.

7. BY-SA

L’utilisation et la modification des photos sont entièrement autorisées, et ce même si ce sont pour des fins commerciales. Toutefois, la diffusion doit se faire sous la même licence et le titre de l’auteur doit être mentionné.

Crédit photo

Le crédit photo met en avant l’auteur de la photo qui se traduit par une mention obligatoire, garant du respect de la propriété intellectuelle du photographe.

Vendre dans les banques d’images

Vous comptez vendre des photos pour gagner de l’argent ? Pourquoi ne pas opter pour une banque d’image ? Il s’agit d’une plateforme qui regroupe plus d’une multitude d’images en libre de droit et sous licence où on peut vendre ses photos.

Les avantages

Illustrateur, photographe professionnel ou amateur, l’utilisation d’une banque d’image peut vous permettre de gagner de l’argent avec votre art. La plateforme va vous permettre de commercialiser votre marque et de vous faire connaître. La qualité de vos productions vous permettra de vous différencier de la concurrence. Vendre des photos sur les banques d’images vous permettra donc d’augmenter votre visibilité grâce au trafic important des plateformes.

Actuellement, tout type de contenu demande une illustration pour attirer le plus de visiteurs. Entre choisir entre les différents photographes et chercher une image dans une banque d’image, nombreuses sont les entreprises qui optent pour la deuxième option. Si vous travaillez en tant que freelance, il est donc tout à fait possible de se faire rémunérer tous les mois grâce à vos photos. Pour maximiser vos chances, vous pouvez proposer votre photo sous différentes tailles. Si le client compte effectuer un tirage de votre photo, cela lui facilitera la tâche.

Finalement, opter pour une banque d’image reste le moyen le plus simple et le plus rapide pour gagner un revenu supplémentaire et arrondir ses fins de mois. En effet, ce type de plateforme présente l’avantage d’une simplicité quant à l’inscription. Cependant, il reste très important de bien lire les différentes conditions, car, en choisissant cette option, vous cédez une partie de vos droits à la banque d’image.

Les inconvénients

Comme toutes les bonnes choses, tout n’est jamais entièrement rose. L’inscription sur les banques d’images présente quelques inconvénients. La concurrence y est rude. Dans certains cas, pour vendre, vous devez absolument vous démarquer. D’autres photographes choisissent de baisser le prix de vente pour mettre la chance de leur côté. D’un autre côté, on peut aussi attester que la créativité et le choix des mots clés constitueront vos meilleurs alliés.

Un autre inconvénient est le taux de commission élevée prélevé pour chaque vente. En effet, les commissions varient de 30 % à 60 % suivant les cas.

Les 5 meilleures banques d’images pour vendre ses photos en ligne

Actuellement, on peut noter l’existence de plusieurs banques d’images. Pour vous aider dans votre choix, voici une sélection des tops 5 des banques d’images.

1. Shutterstock

A coup sûr, Shutterstock reste le site le plus connu à ce jour. Pour y accéder, vous n’aurez qu’à effectuer une inscription et soumettre vos photos, vos vidéos ou images pour la validation. Vos droits d’auteurs sont entièrement conservés, toutefois, vous autorisez la plateforme à appliquer différents types de licence d’exploitation à vos œuvres. Vos gains varieront en fonction du type d’image que vous soumettez. Généralement le prix des photos d’art est beaucoup plus élevé que les photos destinées au blogging ou à des fins commerciales.

2. Adobe Stock

Adobe Stock fait partie des sites les plus fiables et généralement, il est associé à une certaine marque de qualité. Plus qu’une plateforme de vente, si vous êtes en panne d’inspiration, il vous indique les sujets les plus recherchés.

Vos photos sont présentées à des clients potentiels et si vous êtes débutant ou amateur, Adobe propose des mini-formations. En souscrivant à ce site, vous devez garder en tête que votre crédibilité, en tant que photographe, sera mise à l’épreuve.

3. IStock de Getty Image

IStock présente une multitude de photos professionnelles et amateurs. Getty Image est une agence de presse célèbre et pour vendre vos photos sur IStock, vous devez porter le titre de contributeur. Pour y accéder, vous êtes invité à télécharger l’application Contributor by Getty Image et soumettre entre 3 à 6 de vos photos.

En tant que contributeur sur IStock, vous n’êtes pas tenu par un contrat d’exclusivité et vous gardez vos droits d’auteur. Par contre, si vous êtes contributeur sur Getty Image, vous serez lié par un contrat d’exclusivité et vous pouvez rapporter plus pour une vente.

4. Depositphotos

Depositphotos est un site de vente d’images. Il est beaucoup plus accessible aux photographes amateurs, mais vous pouvez être rassuré, la qualité reste au rendez-vous.

5. Burst

Le système de Burst diffère légèrement des autres sites présentés précédemment. Il s’agit d’une banque associée à Shopify. On ne peut pas y vendre des images, mais vous pouvez avoir la chance d’être contacté directement par des clients qui veulent travailler avec vous. En guise d’inscription, vous serez invité à soumettre jusqu’à 10 photos qui seront étudiées par le site. Une fois que votre photo est validée, ils seront immédiatement sous la licence Creative commune zéro. Chaque photo téléchargée sera alors immédiatement signée en votre nom.

Vendre sur son site internet

Vous vous demandez comment gagner de l’argent avec votre art ? Vous pouvez vendre vos créations et photographies sur votre propre site. Shopify et WordPress sont les meilleurs sites pour effectuer une vente de produits en ligne.

Avec WordPress

WordPress est un CMS permettant de créer divers types de sites internet, comme un site e-commerce par exemple. Vous pourrez y vendre vos photos et illustrations sans rencontrer de limites. Toutefois, pour optimiser votre page, il se pourrait que vous deviez utiliser des extensions adéquates à vos produits. WordPress constitue la solution idéale pour toute personne qui souhaiterait créer leur propre boutique pour rentabiliser leurs œuvres.

Avec Shopify

Sur Shopify, vous pouvez vendre tout et n’importe quoi. C’est un moyen rapide pour les personnes qui désirent démarrer leur propre e-commerce et l’interface reste très facile d’utilisation. On peut y effectuer une multitude de personnalisations, vous n’avez pas besoin d’être expert en la matière pour créer un site attractif avec Shopify car il a été pensé pour le e-commerce. L’apprentissage se fait rapidement et intuitivement.

Rejoindre une équipe de photographes professionnels en ligne

L’autre alternative, c’est de compter sur l’effet de groupe. Si vous hésitez à franchir le cap de proposer vos photographies aux sites qui les commercialisent, c’est peut-être parce que vous n’êtes pas fait pour travailler en solo. La force du collectif fait beaucoup de choses, dans la tranquillité d’esprit de celui qui crée de l’image.

D’ailleurs on dit parfois aux entreprises que pour réaliser les meilleurs visuels de vos produits, il faudrait demander à telle entreprise ou bien regarder les exemples sur tel site, regroupant des experts de la photographie professionnelle pour les professionnels. L’idéal pour une société désireuse de mettre en avant ce qu’elle vend, c’est de pouvoir comparer entre la qualité des travaux de plusieurs professionnels. Alors si elle en trouve un certain nombre sur le même site internet, elle aura l’opportunité de faire ce comparatif, ce qui lui facilitera la vie.

Si vous avez choisi de mettre en avant vos travaux de photos sur un site où sont rassemblés différents photographes packshot, vous gagnerez en visibilité et donc une entreprise sera susceptible de recourir à vos services, c’est aussi simple que cela. Vous croyez en vos talents ? N’hésitez plus !