L’affacturage est une solution de financement de plus en plus adoptée par les entreprises. Cela leur permet de récupérer de la trésorerie sans devoir attendre le paiement des clients. À l’instar des outils de comptabilité, cette solution permet également de se prémunir des risques de retards de paiement ou d’impayés. Il existe plusieurs formes, dont l’affacturage confidentiel. Dans quels cas faut-il recourir à cette solution financière ?

Ce qu'il faut retenir :

  • L'affacturage confidentiel permet aux entreprises de conserver la gestion de leur poste clients, y compris le recouvrement, l'encaissement et la facturation.
  • Contrairement à l'affacturage classique, l'affacturage confidentiel ne nécessite pas la mention de subrogation sur les factures.
  • L'affacturage confidentiel est recommandé pour les entreprises qui souhaitent garder confidentiel le fait qu'elles utilisent le factoring, en particulier celles ayant une forte notoriété ou collaborant avec des clients de renom.
  • Les entreprises doivent avoir une situation financière solide pour pouvoir bénéficier de l'affacturage confidentiel.
  • Si une entreprise ne remplit pas les critères pour l'affacturage confidentiel, elle peut opter pour l'affacturage semi-confidentiel, où le client paie directement au fournisseur sans changer de mode de règlement.

L’affacturage confidentiel, pour conserver la gestion de votre poste clients

Précisons que l’affacturage confidentiel diffère de l’affacturage classique. Pour cette forme de factoring, l’entreprise prend en charge la gestion du poste clients notamment le recouvrement, l’encaissement et la facturation. Cette option s’adresse principalement aux entreprises qui désirent procéder à l’affacturage sans informer les clients.

Les factures ne contiennent donc pas la mention de subrogation. En effet, après avoir facturé le client, l’entreprise se charge de céder la facture à la société d’affacturage qui finance les créances. Par la suite, elle est tenue de gérer les relances, l’encaissement et le recouvrement de la facture. Après avoir récupéré le montant des factures, elle se charge de le restituer au factor.

Compte tenu des multiples propositions existantes sur le marché, il est recommandé de faire appel à un courtier en affacturage pour trouver l’offre qui vous conviendra le mieux. À l’image de ce que l’on peut voir sur le site de Factorland, il est possible de trouver une offre d’affacturage confidentiel adaptée, selon le profil de l’entreprise et ses besoins de financement. Dans cette situation, le courtier se charge de trouver la meilleure société d’affacturage.

En termes d’avantages, l’affacturage confidentiel vous permet de conserver la gestion de votre poste clients. En optant pour l’affacturage confidentiel, les recouvrements, les contentieux et les relances sont gérés en interne. Vous conservez les informations de vos clients, tout en limitant les risques de défaut de paiement.

Qu’il s’agisse de l’affacturage confidentiel ou de l’affacturage classique, ce sont des solutions de financement particulièrement bien perçues des entreprises. Ces solutions permettent en effet aux entreprises d’augmenter le financement de leur trésorerie.

Qu’est-ce qu’une mention de subrogation ?

Lorsque vous souscrivez un contrat d’affacturage, les factures doivent intégrer une mention de subrogation. Cette dernière précise que la créance ne sera libérée que lorsque le paiement est fait à la société d’affacturage.

Cette mention diffère d’une entreprise à une autre. Elle est définie selon le système de comptabilité utilisé. Toutefois, elle indique le bénéficiaire ainsi que la créance cédée. Elle peut soit se présenter sous la forme d’un tampon apposé sur la facture ou sous forme d’une étiquette collée sur la facture. Cette mention ne figure pas dans un contrat d’affacturage confidentiel. Elle n’est présente que sur les contrats d’affacturage classique.

L'affacturage confidentiel, pour préserver la relation client

Quand faut-il préférer ce type de contrat d’affacturage ?

L’affacturage confidentiel est l’une des solutions pour les entreprises qui souhaitent garder le secret de la mise en place d’un programme de factoring. En particulier, les entreprises ayant une forte notoriété ou celles collaborant avec des clients de renom. Cela permet de conserver les informations confidentielles des clients et de l’entreprise.

Vous pouvez souscrire un contrat d’affacturage confidentiel si vous prônez la discrétion au sein de votre entreprise. Par ailleurs, les entreprises ne bénéficiant pas encore d’une forte notoriété peuvent également solliciter un contrat d’affacturage confidentiel afin de maintenir la qualité de la relation client.

De ce fait, si vous voulez maintenir ces collaborations, il est préférable d’opter pour cette solution. Cependant, il convient de préciser qu’elle est particulièrement destinée à une clientèle de qualité. En d’autres termes, seules les entreprises disposant d’une situation financière solide peuvent l’intégrer dans leur fonctionnement.

D’autre part, les conditions d’accès dépendent entre autres de la solidité financière d’une entreprise et de sa taille. Les critères sur lesquels la société d’affacturage va se pencher restent le chiffre d’affaires de l’entreprise et sa capacité de recouvrement. À titre illustratif, certaines sociétés proposent cette solution financière aux entreprises justifiant au minimum de 8 millions d’euros.

Tous les secteurs d’activité sont pris en compte. Que vous soyez une entreprise internationale ou domestique, vous pouvez avoir recours à ce procédé. Si votre entreprise ne remplit pas les conditions adéquates pour obtenir un affacturage confidentiel, il est possible d’opter pour l’affacturage semi-confidentiel. Ce dernier vous permet également de gérer le poste client, puisque le client payera directement à son fournisseur, et ce sans changer de mode de règlement.