Pour conserver une bonne place dans le secteur des services financiers, les banques doivent offrir à leurs clients les meilleurs services ou produits. C’est l’une des raisons pour lesquelles ces établissements financiers doivent avoir un système informatique très performant. Découvrez ici les informations essentielles à connaître sur le corebanking system.

Ce qu'il faut retenir :

  • Le corebanking system est une solution informatique utilisée par les institutions bancaires pour gérer les opérations financières des clients.
  • Les systèmes de corebanking se sont de plus en plus axés sur les processus et les besoins de mobilité des banques et de leurs clients.
  • Il existe différents types de corebanking system, tels que le SaaS qui permet de réduire l'utilisation des anciens systèmes encombrants, et le SaaS cloud-natives qui utilise l'intelligence artificielle et le machine learning pour analyser les données bancaires.
  • Pour choisir un bon corebanking system, il est important de prendre en compte des critères tels que l'architecture modulaire, la simplicité du logiciel, l'évolutivité du système et la conformité aux réglementations financières.

Qu’est-ce que le Corebanking system ?

Le corebanking désigne une solution informatique back-end utilisée par les institutions bancaires. Il permet de gérer toutes les opérations financières des usagers ou clients de la banque. Lorsqu’il est très avancé, ce système implique un traitement automatisé des données. La plupart du temps, un bank core system prend en charge les transactions quotidiennes telles que :

  • l’ouverture et la gestion de comptes ;
  • la gestion des cartes et des paiements ;
  • la génération et la gestion de prêts ;
  • le calcul des intérêts, etc.

Autrefois, le corebanking était essentiellement centré sur les produits bancaires. Toutefois, depuis quelques années, les systèmes de corebanking se sont plus axés sur processus. Ceux-ci mettent surtout l’accent sur les besoins de mobilité des institutions bancaires et de leurs clients.

Quels sont les différents types de corebanking system ?

Depuis l’informatisation des banques, de nombreux corebanking system ont été exploités. Aujourd’hui, il existe de nouveaux modèles de logiciels qui peuvent aider les banques à se moderniser.

Le corebanking system SaaS

Les modèles de corebanking Software-as-a-Service ont été développés pour permettre aux banques de ne plus être tenues d’utiliser une infrastructure matérielle. Contrairement aux modèles archaïques, les corebanking SaaS sont exploitées par une société tierce. Ils sont rentables pour les nouveaux services bancaires, car ils permettent de réduire l’utilisation des anciens systèmes encombrants. Avec un corebanking SaaS, les banques s’intègrent facilement aux nouveaux acteurs importants du secteur.

Le Corebanking system SaaS cloud-natives

Le corebanking cloud-natives est une suite de solutions bancaires conservées dans un espace de stockage en ligne. Grâce à l’intelligence artificielle et au machine learning, les banques peuvent catégoriser ou analyser des données ou des transactions bancaires. À l’instar du modèle précédemment mentionné, les systèmes cloud-natives sont exploités par des sociétés tierces. Parmi celles-ci, on peut mettre l’accent sur Amazon, Microsoft, Google ou IBM. Enfin, notez que le corebanking system SaaS cloud-natives permet de réduire les coûts opérationnels et d’augmenter la puissance de traitement.

Comment choisir un bon corebanking system ?

Que ce soit pour une néo-banque ou un établissement déjà établi, il est essentiel de tenir compte de quelques critères avant de choisir un corebanking system. Dans un premier temps, optez pour un système disposant d’une architecture modulaire. Cela permet aux utilisateurs d’intervenir facilement sur une branche. De plus, assurez-vous de choisir un corebanking conçu avec un logiciel simple. Avec ce choix, il faut prendre quelques dispositions pour une utilisation optimale.

Par exemple, réduisez l’accès du core à un faible nombre d’utilisateurs. Par ailleurs, privilégiez un corebanking en pleine évolution. Ceci vous permet de ne pas vous retrouver avec un core obsolète après quelques mois d’utilisation. Enfin, choisissez un corebanking qui intègre tous les enjeux de conformité. En effet, un bon corebanking doit être conforme aux textes qui régissent les établissements financiers.