En France, une personne en situation de handicap a droit à une reconnaissance spécifique qui lui offre un certain nombre de droits et de soutiens pour lui permettre d’intégrer le monde du travail. Pourtant, de nombreuses personnes ignorent encore comment obtenir cette reconnaissance et quels sont les avantages qu’elle offre.

Ce qu'il faut retenir :

  • La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) est attribuée par la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) afin de faciliter l'insertion professionnelle des personnes en situation de handicap.
  • Les critères d'attribution de la RQTH sont basés sur l'altération des fonctions physiques, sensorielles, mentales ou psychiques de la personne.
  • Une fois la RQTH obtenue, les travailleurs handicapés ont droit à des avantages tels que l'accompagnement personnalisé, les aménagements de poste, l'aide à la formation et l'aide à l'embauche.
  • Différentes démarches peuvent être entreprises pour trouver un emploi en tant que travailleur handicapé, notamment en utilisant les services publics de l'emploi, les réseaux professionnels et les plateformes spécialisées.
  • L'Éducation nationale et les départements des Ressources Humaines apportent également un soutien aux travailleurs handicapés, en proposant des formations adaptées et en mettant en place des actions pour favoriser leur recrutement et leur évolution professionnelle. Des aides financières telles que l'Aide au maintien dans l'emploi et l'Aide à l'embauche sont également disponibles.

La RQTH : une reconnaissance clé pour les travailleurs handicapés

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) est un dispositif français qui a été conçu pour faciliter l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap. Elle est attribuée par la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).

L’obtention de la RQTH est un processus qui nécessite de suivre certaines étapes. Il faut débuter par remplir un formulaire de demande auprès de la MDPH de votre département. Cette demande doit être accompagnée de pièces justificatives, notamment un certificat médical et un document relatif à votre situation professionnelle.

Les critères d’attribution de la RQTH

La RQTH n’est pas automatiquement attribuée à toute personne se déclarant en situation de handicap. Il existe des critères précis qui sont pris en compte par la MDPH lors de l’évaluation de la demande.

On considère comme travailleur handicapé, toute personne dont les possibilités d’obtenir ou de conserver un emploi sont effectivement réduites par suite de l’altération d’une ou plusieurs fonctions physique, sensorielle, mentale ou psychique. Le handicap ne se limite pas à un état physique, mais englobe un large éventail de conditions, y compris les problèmes de santé mentale et les troubles d’apprentissage.

Les droits accordés aux travailleurs handicapés

Une fois la RQTH obtenue, le travailleur handicapé peut bénéficier d’un certain nombre de droits et d’aides pour faciliter son insertion ou son maintien dans le monde du travail. Parmi ces droits, on peut citer :

  • L’accompagnement personnalisé : Il s’agit d’un soutien pour la recherche d’emploi et l’adaptation au poste de travail.
  • Les aménagements de poste : Ces aménagements peuvent être d’ordre matériel (installation d’équipements spécifiques) ou organisationnel (adaptation des horaires de travail).
  • L’aide à la formation : Il s’agit de soutien financier pour suivre des formations qualifiantes ou diplômantes.
  • L’aide à l’embauche : Les employeurs qui embauchent des personnes en situation de handicap peuvent bénéficier d’aides financières.

Comment intégrer le monde du travail en tant que personne handicapée ?

L’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap est une priorité pour le gouvernement français. De nombreux dispositifs ont été mis en place pour favoriser cette insertion.

Toutes les entreprises de 20 salariés et plus sont tenues d’employer au moins 6% de travailleurs handicapés dans leur effectif. Des structures spécifiques, comme les Entreprises Adaptées (EA) et les Établissements et Services d’Aide par le Travail (ESAT) ont été créées pour offrir des opportunités d’emploi aux personnes handicapées.

Les démarches pour obtenir un emploi en tant que travailleur handicapé

En tant que travailleur handicapé, la première étape pour trouver un emploi est de se faire reconnaître en tant que tel. Il faut obtenir la RQTH auprès de la MDPH.

Ensuite, il faut rechercher activement un emploi. Il existe plusieurs canaux :

  • Les services publics de l’emploi : Pôle Emploi, Cap Emploi, Mission Locale… Ces structures disposent de conseillers spécialisés dans l’insertion professionnelle des personnes handicapées.
  • Les réseaux professionnels : Les entreprises adaptées, les ESAT, mais aussi les réseaux d’anciens élèves, les salons professionnels…
  • Les plateformes spécialisées : Il existe des sites internet dédiés à l’emploi des personnes handicapées, comme Handi-cv ou Jobekia.

Chaque personne est unique et le handicap ne définit pas la totalité de l’individu. Il est essentiel de se focaliser sur ses compétences et ses aptitudes pour trouver l’emploi qui correspond le mieux à ses aspirations.

Le soutien de l’Éducation nationale et des Ressources Humaines pour les travailleurs handicapés

En plus de la Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH), les travailleurs handicapés peuvent bénéficier de l’aide de l’Éducation nationale et des départements des Ressources Humaines dans leur parcours professionnel :

  • L’Éducation nationale joue un rôle prépondérant en proposant des formations adaptées aux personnes en situation de handicap. Grâce à des aménagements spécifiques, l’Éducation nationale assure une égalité des chances en matière de formation professionnelle et d’accès à l’emploi. Les travailleurs handicapés peuvent bénéficier de formations diplômantes qui valoriseront leur parcours et favoriseront leur insertion ou leur maintien dans l’emploi.
  • Les départements des Ressources Humaines, quant à eux, ont une obligation d’emploi en faveur des travailleurs handicapés. Ils doivent mettre en place des actions pour favoriser leur recrutement, leur intégration et leur évolution professionnelle. On parle ici de l’adaptation du poste de travail, de la formation continue ou de l’accompagnement dans la carrière. Ils sont tenus d’assurer une bonne communication interne sur le handicap afin de lutter contre les préjugés et de promouvoir une culture d’entreprise inclusive.

Les aides financières à l’emploi pour les travailleurs handicapés

Pour les personnes en situation de handicap, accéder à l’emploi et le conserver peut être un défi. C’est pourquoi le gouvernement a mis en place des aides financières pour soutenir ces travailleurs dans leur parcours professionnel.

Parmi ces aides, on trouve notamment l’Aide au maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés (AME). Cette aide financière est destinée à compenser les surcoûts liés au handicap dans l’exercice d’une activité professionnelle. Elle peut couvrir les frais d’aménagement du poste de travail, de formation ou de transport.

Les entreprises qui recrutent des travailleurs handicapés peuvent bénéficier de l’Aide à l’embauche et de l’Obligation d’emploi de travailleurs handicapés (OETH). Ces dispositifs visent à encourager l’embauche et le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap.

Ces aides sont complémentaires à la reconnaissance en qualité de travailleur handicapé (RQTH) et viennent renforcer l’accompagnement et le soutien apporté aux travailleurs handicapés dans leur parcours professionnel.